Tyreke Evans ne voulait pas quitter les Sacramento Kings

Tyreke Evans a quitté les Sacramento Kings pour jouer les sixième homme de luxe aux Pelicans. Pourtant, il voulait rester en Californie...

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tyreke Evans ne voulait pas quitter les Sacramento Kings
Ce fut l'un des premiers mouvements importants de la free agency. Tyreke Evans, présenté comme le futur des Sacramento Kings à la sortie d'une saison rookie exceptionnelle (plus de 20 points, 5 rebonds et 5 passes en 2010), n'a pas été conservé par la franchise californienne. Les nouveaux dirigeants de Sactown ont préféré envoyer leur arrière de 23 ans à New Orleans plutôt que de s'aligner sur l'offre de 44 millions sur quatre ans faite par les Pelicans. Le joueur va toucher une belle somme - à titre de comparaison Andre Iguodala, All-Star confirmé, va toucher "seulement" quatre millions de plus - mais espérait quand même rester aux Kings.
"Au final, ça reste un business", s'exclame Tyreke Evans au Sacramento Bee. "Nous avons fait ce qu'il y a de mieux pour moi. Je voulais vraiment rester à Sacramento, mais ça n'a pas marché. Donc j'ai eu l'opportunité d'aller à New Orleans."
Finalement, les Pelicans sont presque un choix par défaut pour "T-Rex". Le joueur avait expliqué aux dirigeants des Kings son intention ne de pas signer l'offre faite par leurs homologues de New Orleans si jamais il pouvait toucher plus d'argent à Sacramento. En draftant Ben McLemore, les Californiens avaient déjà plus ou moins scellé le sort d'Evans.
"Je ne savais pas vraiment si j'allais revenir. Nouveaux propriétaires, nouveaux coaches, les choses changent... je ne savais pas vraiment comment ça allait se passer mais je pensais être là au moment du training camp."
Le training camp, Tyreke Evans le fera avec sa nouvelle équipe. Avec l'ambition de gagner sa place de titulaire. En effet, étrangement, les Pelicans ont offert un joli contrat à Evans, qui a prouvé à plusieurs reprises qu'il était bien meilleur sur les postes 1 et 2 qu'en jouant à l'aile, pour le faire jouer... sur le banc. Jrue Holiday sera titulaire à la mène, Eric Gordon complétera le backourt. Sauf changement, le natif de Chester sera donc sixième homme. Une fonction qu'il refusait d'occuper à Sacramento.
"Si je dois aider l'équipe en sortant du banc, je le ferais. Je veux gagner. Je peux sortir du banc et apporter de l'énergie comme le fait Manu Ginobili avec les Spurs. Je n'ai aucun problème avec ça."
On peut tout de même s'interroger sur les intentions réelles des Pelicans qui se retrouvent avec trois arrières à plus de 10 millions de dollars la saison. Si jamais Tyreke Evans venait à se morfondre sur le banc, il pourrait bien regretter ses quelques saisons à Sacramento...  
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest