Udonis Haslem : le coup de gueule qui a fait la différence

Udonis Haslem n'a pas seulement réalisé un très bon match sur le terrain dans la victoire du Heat. Il a également pris la parole avant le match.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Udonis Haslem : le coup de gueule qui a fait la différence
[caption id="attachment_104804" align="alignleft" width="300"] PHOTO : CHRIS ELISE[/caption] Udonis Haslem n'est pas vraiment du genre à prendre la parole devant le groupe avant un match. Le discours est le plus souvent réservé aux joueurs de Big Three qui assument leur rôle de leaders et motivent leurs coéquipiers. Mais avant le match 3 entre le Miami Heat et les Indiana Pacers la nuit dernière, Udo voulait s'assurer que ses coéquipiers abordaient le match avec le meilleur état d'esprit possible et a pris la parole.
« Nous avons tellement de joueurs qui ont été victorieux et qui ont eu du succès tout au long de leur carrière, du coup, ce sont toujours des gars différents qui prennent la parole d'un soir à l'autre. Cette fois, c'était moi. Au moment de rentrer dans ce match, je voulais m'assurer que nous rentrions sur le terrain avec une certaine attitude. Quelque chose devait changer », a-t-il expliqué à ESPN.
Et visiblement, même s'il n'a pas voulu rentrer dans les détails de ce qu'il a dit au groupe, le message est bien passé.
« Il ne parle pas beaucoup, mais quand il parle ce n'est pas juste pour faire entendre sa voix. Nous savons que c'est quelqu'un qui parle avec le cœur. Il fait partie de ces joueurs dévoués à l'équipe. Quand il prend la parole et qu'il dit quelque chose, tout le monde l'écoute », a confié Dwyane Wade.
Le Heat a affiché un visage complètement différent du game 2 et a signé la meilleure première mi-temps de l'histoire de la franchise en playoffs avec 70 points inscrits. En plus d'avoir donné le ton dans les vestiaires, Haslem a montré la voie à ses coéquipiers en étant adroit dès l'entame de match.
« Tout d'abord, il est le cœur de notre équipe. Il a été capable de faire face à ses difficultés et d'apporter ce qu'il était capable d'apporter en attaque, en plus Chalmers s'est montré en troisième-quart, Shane et Ray ont aussi contribué et Andersen a continué sur sa lancée. Nous avions besoin d'un effort collectif et ça nous a permis de récolter une grosse victoire à l'extérieur », s'est réjoui LeBron James.  
Si tout le monde s'y met chez le Heat, la victoire va être difficile à aller chercher pour les Pacers.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest