Les Warriors ont craint une endémie de méningite dans leur vestiaire

On sait enfin ce que voulait dire David West quand il parlait des épreuves vécues par les Warriors la saison dernière.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Warriors ont craint une endémie de méningite dans leur vestiaire

Souvenez-vous, au sortir du sacre des Golden State Warriors la saison dernière. David West avait semblé vouloir lâcher une petite bombe mais s'était rétracté. Le vétéran avait expliqué que les gens seraient "choqués" d'apprendre ce qui s'était passé en coulisses dans le vestiaire californien au cours de la saison. Les spéculations étaient allées bon train et beaucoup pensaient à des altercations un peu sérieuses qui auraient pu mettre en péril l'harmonie du groupe de Steve Kerr. Il n'en était en fait rien. Une enquête menée par The Athletic révèle qu'il s'agissait en fait d'un problème médical potentiellement très grave. David West évoquait la crainte d'une contagion massive du vestiaire après un cas de méningite.

Dans son article, Sam Amick explique : "Une personne extérieure à l'équipe qui gérait la nourriture des joueurs au quotidien a contracté la forme contagieuse de la maladie, y a survécu et est finalement retourné travailler avec l'équipe. Les joueurs ont été vaccinés pour faire face à la menace, mais le terrain d'entraînement et la salle à manger ont été fermées pendant quelque temps pour être nettoyées. Des médecins ont quotidiennement surveillé l'équipe pendant que le GM Bob Myer et Steve Kerr tentaient de ne pas faire fuiter l'information".

Ce problème est survenu à la mi-mars et, coïncidence ou non, les Warriors ont accusé une série de 7 défaites en 10 matches dans la foulée.

"Toute l'équipe était affectée et inquiète. C'était fou. C'était en plein coeur de la saison et ça a montré, une fois encore, la force de cette organisation. On a été capables de traverser ça et d'aller gagner un titre", raconte David West dans l'article.

En France, les méningites foudroyantes tuent environ 30 personnes par an. Dans 80% des cas, la maladie est contractée par le biais d'un virus.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest