123 NYK
105 CLE
132 TOR
96 CHA
86 BKN
115 IND
132 HOU
108 POR
101 CHI
115 MIL
117 DAL
110 SAS
85 PHO
99 BOS
102 UTA
112 MIN
90 LAC
88 OKC

Altercations à l’entraînement et ras-le-bol, c’est très tendu chez les Wizards

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Plusieurs incidents se seraient produits ces derniers jours chez les Wizards avec Bradley Beal, John Wall, Jeff Green, Austin Rivers et Kelly Oubre.

On apprenait lundi que les Washington Wizards étaient ouverts à l'idée de trader n'importe quel joueur de leur effectif. John Wall et Bradley Beal y compris. Les informations révélées par Candace Buckner du Washington Post ce mardi permettent d'y voir plus clair sur l'atmosphère tendue qui règne dans la capitale fédérale.

Jeudi, alors que les Wizards venaient de gagner leur troisième match consécutif, Bradley Beal et Austin Rivers ont eu une altercation. Pas de confrontation physique, mais un échange verbal prolongé qui a particulièrement énervé l'arrière All-Star. Celui-ci aurait dans la foulée interpellé le président de la franchise Ernie Grunfeld, présent sur les lieux. "Ça commence par en haut. J'en ai marre de toute cette merde", aurait notamment lancé Beal, qui n'a néanmoins pas demandé à être tradé, insiste Buckner.

Peu après, John Wall et Jeff Green se seraient à leur tour pris le bec. Toujours verbalement, mais de façon suffisamment houleuse pour que Scott Brooks décide d'intervenir. C'est là que Wall aurait envoyer bouler son coach, insultes à l'appui. Lors de l'un des deux matches qui ont suivi - deux défaites - Kelly Oubre s'en serait directement pris à son coach verbalement.

Toutes ces altercations et comportement déviants ont donné lieu à des discussions et des explications en interne entre les principaux concernés. Quelqu'un a toutefois cru suffisamment bon de faire fuiter ces informations pour inciter la direction à bouger.