Pourquoi Zach LaVine mérite d’être enfin un All-Star

Pourquoi Zach LaVine mérite d’être enfin un All-Star

Recalé de dernière minute chaque année, Zach LaVine passe un nouveau cap cette saison. C'est clairement un All-Star en puissance.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Encore une performance monstrueuse de Zach LaVine cette nuit. Ses cartons font moins de bruit que ceux de Damian Lillard ou Stephen Curry mais l’arrière des Chicago Bulls réalise une saison étincelante jusqu’à présent. 38 points hier soir, à 15 sur 20 aux tirs ! Prolifique et efficace. Dans son sillage, les taureaux venaient à bout des Sacramento Kings (122-114). C’est déjà le quatrième match de suite à 30 pions ou plus pour le bonhomme. Une barre qu’il a atteinte ou franchie huit fois au cours de ses neuf dernières sorties.

CQFR : Rozier tue les Warriors au buzzer, Washington ne s’arrête plus

LaVine est bouillant. Et il espère que ses prestations XXL lui ouvriront enfin les portes du prochain All-Star Game, lui qui est constamment recalé par le public puis par les coaches année après année. Mais cette fois-ci, c’est la bonne. Ça se sent.

« Zach mérite d’être un All-Star », insiste son coach Billy Donovan. « Il joue aussi bien que n’importe qui. Je ne peux pas penser qu’il y a plein de gars qui ont joué mieux que lui cette saison. »

Le joueur de 25 ans tient à être récompensé. Il n’a cessé de progresser depuis son arrivée dans la ligue. Il était d’abord considéré uniquement comme un phénomène athlétique. Puis comme un scoreur unidimensionnel. Et voilà maintenant qu’il s’affirme de plus en plus comme un leader pour les Bulls.

« Je veux juste être reconnu. J’ai le sentiment d’avoir joué comme un All-Star depuis deux ans et je ne pense pas que beaucoup de gars aient fait des meilleures saisons que moi à l’Est. Après, il faut gagner. Ça revient à ça. Je suis content que nous soyons dans la course. »

Chicago affiche un bilan très similaire de celui de Dallas par exemple (13-16 contre 13-15). Même si les deux franchises n’évoluent évidemment pas dans la même Conférence. Les résultats restent inférieurs aux 50% de victoires mais Zach LaVine se distingue. Avec 28,9 points, 52% aux tirs, 43% à trois-points, 5,4 rebonds et 5,1 passes. Hormis Curry, personne ne peut se vanter d’afficher de tels pourcentages avec un aussi gros volume de tirs.

Surtout qu’il fait des progrès en défense et assure une partie de la création aux Bulls. Il mérite clairement d’être All-Star. La concurrence sera rude avec Kyrie Irving, James Harden, Malcolm Brogdon, Jaylen Brown ou encore Bradley Beal sur les lignes arrières. Mais avec ses performances, Zach LaVine devrait au moins passer devant Brogdon. Il est temps de lui donner son dû.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest