Alexis Rabutépar Alexis Rabuté    

Dans sa course au trophée de défenseur de l’année, Rudy Gobert a reçu le soutien d’un ancien vainqueur, Mark Eaton.

Chris Paul Rudy Gobert
Voilà pourquoi il doit être élu.

Alors qu’on rentre dans la dernière ligne droite pour les trophées individuels de fin de saison, Mark Eaton vient de se prononcer. Ancien All-Star, il a remporté à deux reprises le titre de défenseur de l’année en 1985 et 1989.

Joueur historique du Utah Jazz, il est persuadé que son successeur joue dans la même franchise, au même poste et porte le numéro 27. En effet, seul Rudy Gobert trouve grâce à ses yeux, notamment en raison de ses statistiques.

« Est-il toujours celui qui contre le plus ? », demande-t-il de façon rhétorique au Deseret News. « Où est-il au niveau des rebonds ? Comment est son bilan comparé à l’an dernier ? Quels sont les pourcentages aux tirs face au Jazz ? »

S’il est vrai que toutes ses catégories jouent en faveur du pivot français, ce dernier doit faire face à une rude concurrence. Outre Kawhi Leonard (tenant du titre), c’est Draymond Green qui semble être son vrai rival.

Là encore, Mark Eaton a son avis sur le sujet. Pour lui, la protection du cercle qu’apporte Rudy Gobert permet un impact plus large sur le jeu adverse.

« Un tir contré peut être très intimidant quand on arrive dans la raquette. Vous forcez le joueur à faire quelque chose qu’il ne voulait pas. » , explique-t-il.

Si l’argumentaire se tient, cela n’assure en rien le trophée au pivot du Jazz. Le lobby des Warriors pour Green pourrait avoir son effet.