28 points pour Richardon, les Suns rejoignent les Spurs

Phoenix n'a pas tremblé au moment de conclure une série qui leur semblait offerte avant le début de ces Playoffs. Une victoire cette nuit (99-90) leur permet de rejoindre, comme en 2007, le deuxième tour. Pour Portland, en revanche, c'est encore une défaite alors que l'équipe était menée 3-2. De son histoire, la franchise de […]

Vianney PannetPar Vianney Pannet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Phoenix n'a pas tremblé au moment de conclure une série qui leur semblait offerte avant le début de ces Playoffs. Une victoire cette nuit (99-90) leur permet de rejoindre, comme en 2007, le deuxième tour. Pour Portland, en revanche, c'est encore une défaite alors que l'équipe était menée 3-2. De son histoire, la franchise de l'Oregon n'a jamais réussi à renverser la vapeur dans ce cas précis. Comme il l'avait demandé avant le match, Brandon Roy faisait don retour en tant que starter au sein des Blazers. Un calcul pas des plus efficaces puisqu'il termine le match à 14 points, 5 rebonds et 4 passes mais en shootant seulement à 25% (4/16) et avec un affreux 1/8 (12,5%) de loin. Encore très gêné dans ses déplacements, surtout latéraux, il aura peut-être redonné du peps à ses coéquipiers mais n'a pas été l'arme fatale qui a fait de lui un triple All Star. Phoenix a profité de cela pour prendre rapidement la tête (17-6, 6e) et ce, malgré un Steve Nash très peu en verve (10 pts à 2/7, 6 pds et 7 bps…) mais une nouvelle fois, c'est le facteur X qui a fait tomber le match dans l'escarcelle des Suns. Jason Richardson, joueur irrégulier par essence, n'a une nouvelle fois pas failli en scorant 28 points (10/16 dont 5/8 derrière l'arc) tout en y ajoutant 7 rebonds. Il termine la série à 23,5 points de moyenne avec un pourcentage hallucinant. 55% à trois points et 54% à deux points… L'écart grimpera même jusqu'à 14 points (64-50), dans le courant du 3e quart, après un panier primé de Frye (3 pts, 4 rbds). C'est à ce moment là que, comme dans le Game 2, les Blazers vont avoir une réaction d'orgueil. Quelques shoots lointains de Webster (19 pts, 4 rbds), dont un converti depuis la ligne de réparation et un de Rudy (16 pts à 5/6, tous de loin) font encore croire au miracle et réveillent la salle (74-73, 38e). Pas pour longtemps puisque Stoudemire (22 pts, 3 rbds, 3 pds) assure le scoring et empêche Portland de repasser devant. L'élan est brisé, Nash se réveille au plus mauvais moment, le match est plié. Pour la première fois de sa carrière, Grant Hill (3 pts, 12 rbds) verra un deuxième tour de Playoffs et ce sera une autre affaire. Si Stoudemire a pu s'amuser dans la raquette décimée de Portland, il retrouvera au prochain match Tim Duncan qui doit encore avoir en tête la sale série qu'il avait passée face à lui en 2005, même si les Spurs s'y étaient imposés sans difficultés (4-1). Les highlights : [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=J345TeFOX-g[/youtube]
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest