48 points : Kobe Bryant voulait envoyer un message

Revanchard, remonté comme jamais, Kobe Bryant avait envie cette nuit de prouver à tous qu'il était encore capable de dominer une rencontre.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
48 points : Kobe Bryant voulait envoyer un message
Le changement de coach serait-il bénéfique à Kobe Bryant ? Sa blessure au poignet lui permettrait-elle de shooter plus régulièrement ? Son divorce lui a-t-il donné la rage ? On pourrait continuer comme ça longtemps tellement on a du mal à comprendre comment cet homme arrive soir après soir à produire autant de jeu à un rythme aussi régulier par sa simple volonté. A bientôt 34 ans, et alors que les Lakers semblent plus que jamais affaiblis, on dirait que Bryant n'a jamais été aussi tranchant qu'en ce début de saison. Hier soir, face à une équipe de Phoenix qui n'avait visiblement aucune solution pour le stopper, Kobe Bryant a enregistré son 108e match en carrière à plus de 40 points. 48 points à 18/31, 12/13 aux lancers-francs et un instinct de tueur en fin de match qui lui permet d'inscrire 15 des derniers 17 points des Lakers. Bynum était content d'être la 2e option offensive des Lakers mais quand Kobe est dans cet état de grâce, 2e ou 8e option, peu importe, le cuir va au maître.
"Pas si mal pour le 7e meilleur joueur de la ligue," lâchait Kobe après sa perf', faisant référence au classement des 500 meilleurs joueurs de NBA. "Si je joue mal et que je fais un mauvais match comme j'ai fait à Denver, tout le monde hurle pour que ça change ou hurle en disant que je suis trop vieux. C'est juste un mauvais match avec un mauvais poignet", expliquait Bryant suite à ses deux matches ratés face à Denver.
C'est donc un Kobe Bryant revanchard et bien remonté qui a montré toute l'étendue de sa rage et de sa volonté de prouver au monde entier qu'il fait toujours partie des meilleurs joueurs du monde. A la manière d'un Michael Jordan, toujours capable de dominer ses adversaires à 35 ans, (finale 1998), Kobe a cette volonté de prouver aux fans et aux observateurs que le temps n'a pas de prise sur lui et que les blessures ne l'arrêteront pas.
"C'est le meilleur joueur actuellement, donc il faut toujours s'attendre à ce genre de performance de sa part, si ce n'est pas de façon régulière, ça peut tout au moins arriver plusieurs fois dans la saison," déclarait Steve Nash. "Il a été phénoménal."
Une vraie marque de respect du double MVP qui n'est pas spécialement partagée par tous ses coéquipiers, notamment Channing Frye qui en avait visiblement assez que l'on parle de sa blessure au poignet.
"S'il s'en fout de son poignet, je m'en fous aussi. Tout le monde en fait une montagne de cette blessure, mais il tourne à 28 ou 30 points par match. Donc, faut dire ce qu'il est. C'est un grand joueur, il est le meilleur joueur individuel du monde, et tous les soirs il est là pour faire son taf. Nous, nous n'aimons pas perdre contre les Lakers. Mais ils sont arrivés et ont fait un bon match, et lui a fait un match incroyable." "Je pensais qu'on avait fait un bon match en défense sur Kobe, mais le gars a rentré des shoots vraiment durs," déclarait Alvin Gentry.
Avec 29,5 points de moyenne à 46% sur les 11 premiers matches de la saison, Kobe talonne LeBron James, de 6 ans son cadet, au classement des meilleurs marqueurs de la saison. Reste maintenant à savoir si Kobe sera capable de tenir ce rythme de malade toute la saison. Dans le cas contraire, les Lakers risquent de manquer de repère quand il faudra faire avec un Bryant un peu moins performant...   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PId-DRz70Qk&feature=uploademail[/youtube]   Kobe revient sur sa perf' : [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=8lixjyBnELo[/youtube]
Afficher les commentaires (43)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest