Andre Drummond se voit comme le meilleur rebondeur all-time, hum…

Andre Drummond est un rebondeur prolifique depuis toujours. De là à affirmer lui-même qu'il finira sa carrière comme meilleur rebondeur de tous les temps, c'est audacieux...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Andre Drummond se voit comme le meilleur rebondeur all-time, hum…

Andre Drummond s'est dit qu'on n'avait sans doute pas assez parlé de lui et de sa signature aux Chicago Bulls pendant l'intersaison. Du coup, le pivot de 29 ans a probablement voulu remédier à ça en lançant une phrase qui, sortie de son contexte ou non, ne manquera pas de faire réagir.

Lors d'une visite dans le Connecticut - il a porté le maillot des Huskies à l'université - Drummond a répondu à une question sur ses talents de rebondeur. Statistiquement, il est vrai que l'ancien joueur et All-Star des Detroit Pistons a toujours fait le job de ce point de vue-là. Il pointe ainsi au 46e rang all-time au nombre de rebonds en carrière en NBA, avec la 11e moyenne de l'histoire (13.3). C'est excellent, évidemment, mais de là à affirmer ce qu'il a dit par la suite ? Sans doute pas.

"Je pense que je suis déjà dans la conversation pour le meilleur rebondeur. Je me dirige vers ça. Quand je prendrai ma retraite, ce sera en tant que meilleur rebondeur de tous les temps, si ce n'est pas déjà le cas", a lâché Andre Drummond dans des propos relayés par le CT Insider.

Il n'y a pas que la quantité de rebonds qui fait la valeur d'un joueur dans ce secteur. Drummond a toujours été vorace pour capter des ballons, mais ça n'a jamais fait de lui un défenseur d'élite, au contraire de joueurs plus petits et moins productifs, mais impressionnants dans la bataille du rebond en termes de timing et de placement. On pense évidemment à des joueurs comme Dennis Rodman ou Charles Barkley.

Qu'Andre Drummond se considère comme l'un des meilleurs rebondeurs qui soient, pourquoi pas. Mais ce serait manquer de respect à d'autres passés avant lui et surestimer un peu l'apport qu'il a aujourd'hui sur le terrain. On rappelle que depuis son départ des Pistons en 2020, Drummond a eu le temps de jouer pour les Cavs, les Lakers et les Nets, puis de signer pour les Bulls. Les franchises se bousculent de moins en moins pour le garder dans leur roster alors qu'il n'a pas encore 30 ans...

Les Bulls récupèrent Andre Drummond pour renforcer leur raquette

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest