Andrew Wiggins lâche deux posters MASSIFS sur Karl-Anthony Towns

Andrew Wiggins lâche deux posters MASSIFS sur Karl-Anthony Towns

Déchaîné contre son ancienne équipe, Andrew Wiggins a brillé tout en faisant le spectacle avec deux dunks monstrueux la nuit dernière.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / WOAH

Il y a des soirs où Andrew Wiggins vient rappeler à tout le monde pourquoi il a été choisi en première position le soir de la draft 2014. Pourquoi il a été présenté comme une future superstar. Et, souvent, ces soir-là, ça tombe les jours de matches contre ses anciens camarades des Minnesota Timberwolves. Parce que le Canadien trouve soudainement une source de motivation supplémentaire.

Nonchalant de nature, le bonhomme gagne en énergie dans ces moments-là. Le feu s’allume dans ses yeux. Ses jambes prennent encore en explosivité. Et ça fait des dégâts. Demandez-donc à Karl-Anthony Towns. Déchaîné, Wiggins a débuté le match d’hier avec 22 points et 9 sur 9 aux tirs en première mi-temps. Avec un dunk monstrueux sur son ex-coéquipier pour conclure 24 premières minutes de folie furieuse.

Le plus beau, c’est qu’il n’a pas dunké une seule fois sur KAT. Non, non, non. Il lui a refait la même, dans un autre style, avec peut-être même encore plus de puissance et de violence en fin de partie. Un autre poster gigantesque pour mettre un point d’exclamation sur une superbe performance.

Andrew Wiggins a claqué quand même quelques tomars bien méchants depuis son arrivée en NBA. Petite compilation.

Le joueur de 26 ans a tous les ingrédients physiologiques d’un grand joueur. C’est peut-être même ça le plus frustrant. Il est long, athlétique, costaud, technique, adroit… Ses 35 points – dont 9 dans les 4 dernières minutes – ont mené les Golden State Warriors à la victoire. Une prestation complète. Mais finalement assez rare, même s’il reste plutôt correct à chacune de ses sorties. Il lui manque juste cet élan de détermination pour constamment évoluer à ce niveau.

« Je vais lui montrer son poster sur KAT avant chaque match, pour lui donner du jus », plaisante déjà Stephen Curry.

Si Andrew Wiggins vient à se faire violence, les Warriors prendront encore une autre dimension cette saison.

Andrew Wiggins, Caruso, Monk : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest