Bill Simmons interdit de vote pour le MVP

Bill Simmons, d'ESPN, a dû renoncer à voter pour le titre de MVP.

Benoît JametPar Benoît Jamet  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Bill Simmons interdit de vote pour le MVP
On sait que les ligues de sports américains sont très sensibles au sujet des paris effectués sur leurs matches ou trophées. Bill Simmons en a fait l'expérience cette année puisqu'il a dû annuler son vote pour le titre de MVP de la saison 2012. Le Sports Guy d'ESPN avait en effet, à sa propre grande surprise, reçu un bulletin cette année de la part de la NBA pour pouvoir émettre son choix dans toutes les catégories représentées. Il en a d'ailleurs fait un podcast de deux heures (1ère partie et 2ème partie) avec son ami Joe House (un régulier du BS Report) où il détaille le pourquoi et le comment de ses choix. Le problème pour l'auteur du gargantuesque "The Book of Basketball", c'est qu'il est aussi un adepte de paris, et ce depuis de longues années. Rappelons que les paris sont illégaux dans la majorité des états (ce qu'il rappelle ironiquement avec des formules comme "Si l'on imaginait que les paris étaient légaux, qui verriez-vous..." ) et que les journalistes américains prennent toujours pour étalon-or les cotes émises par les casinos de Las Vegas. C'est d'ailleurs l'un de ses rendez-vous hebdomadaires lors de la saison NFL pendant laquelle il s'amuse à deviner les cotes des matches du début à la fin de la saison. Bref, bien que David Stern soit un invité régulier de son podcast, les penchants pour les jeux d'argent de Bill Simmons lui ont porté prejudice puisqu'il a été forcé de renoncer à son vote pour LeBron James, ayant parié avant la saison que le joueur du Heat gagnerait le prix. ESPN a tenu à réagir par cette déclaration:
"Bill n'avait jamais eu un bulletin de vote auparavant et ne l'a su qu'une fois les 2/3 de la saison passés. A ce moment-là, il avait déjà fait de multiples paris sur le titre de MVP dont deux qu'il avait abordés au cours de ses podcasts. Il a fini par renoncer à son vote pour ne pas qu'on puisse y voir un quelconque conflit."
Sa voix en moins ne devrait pas empêcher King James de remporter son 3ème titre de MVP en 4 ans, mais cette histoire devrait sûrement empêcher Simmons de recevoir un bulletin de vote dans le futur pour éviter de mettre un nouveau coup de projecteur sur un domaine que les Commissioners n'aiment pas voir mis en avant (mais qui l'est pourtant par de nombreuses règles mises en place, comme l'obligation pour les équipes NFL de déclarer les blessures des joueurs et leur gravité). Rappelons donc juste pour l'anecdote que Simmons avait mis Lebron en tête, suivi de Chris Paul, Kevin Durant et Tony Parker.
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest