Bradley Beal, le nouveau Ray Allen ?

La cote de Bradley Beal va finir par crever le plafond à force de monter.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft
Bradley Beal, le nouveau Ray Allen ?
Il sera l’une des attractions de la draft qui se déroulera ce jeudi dans le New Jersey. A à peine 19 ans et après une année universitaire avec Florida, la NBA vibre pour Bradley Beal, attendu par certains observateurs comme l’héritier de Ray Allen, rien que ça. Beal, talent précoce a terminé son année de freshman à Florida avec une moyenne de 14,8 points. Malgré une adresse derrière l’arc en baisse cette année par rapport à ses années flamboyantes de lycée, il est déjà comparé aux maître suprême du tir longue distance. Certains observateurs estiment même que l’artilleur des Gators, MVP du mondial u17 en 2010 avec Team USA, a le potentiel pour devenir un joueur plus complet que le meilleur shooteur de tous les temps. C’est le cas de Don Showalter, qui a supervisé Beal en équipe u17 en 2011.
« Je pense qu’il sera un meilleur rebondeur que ne l’était Ray Allen et qu’il sera meilleur dans l’attaque du panier. C’est un grand shooteur comme Ray Allen. Je sens qu’il a quelque chose qui lui permettra de réaliser une longue carrière NBA et de devenir All-Star », annonce-t-il carrément.
Des éloges à la hauteur des attentes que suscite celui qui pourrait rejoindre Cleveland, en quatrième choix de la draft. Fan d’Allen Iverson, Beal se voit déjà jouer aux côtés du rookie de la dernière saison, Kyrie Irving. Un rêve pour le jeune prodige, prêt à mettre les moyens au service de ses ambitions.
« Je ne veux pas me limiter à un jeu de tir comme Ray Allen. Mon but est de tout faire pour contribuer à la victoire. »
Comme un signe du destin, Bradley Beal fêtera ses 19 ans le 28 juin soit le jour de la draft qui pourrait lui offrir le plus beau des cadeaux d’anniversaire.
Afficher les commentaires (31)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest