Ces joueurs NBA qui ont disputé le final four universitaire

En pleine March Madness, la NCAA attend avec impatience celui qui succèdera à Duke au palmarès. En attendant voici un florilège des joueurs qui ont eu la chance de pouvoir participer à l'un des évènements les plus suivis aux États-Unis, le final four.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ces joueurs NBA qui ont disputé le final four universitaire
Exit les lycéens précoces comme Kobe, Lebron, Jermaine O'Neal ou Kwame Brown qui ont choisi de rejoindre la NBA sans passer par la case université. Ils ont raté l'un des plus beaux moments de leurs vies. Ceux-ci en revanche n'ont pas raté l'occasion de disputer le final four NCAA.

Le trio Joakim Noah-Corey Brewer-Al Horford :

Le 'big three' des Gators a été la raison essentielle du doublé des Florida Gators en 2006 et 2007. Vainqueurs la première année avec un Noah MOP et promis à l'une des trois premières places de la Draft, les trois compères décident de nexter la NBA pour se régaler une année de plus et tenter le doublé, chose qu'aucune équipe n'a réalisé depuis 15 ans et Duke en 91-92. Corey Brewer termine MOP (13 points, 8 rebonds) au terme d'une finale remportée face à Ohio State d'un certain Greg Oden et Al Horford en profite pour battre le record du nombre de rebonds dans un final four avec 17 prises en demi-finale.

Carmelo Anthony :

La star des New York Knicks a également connu les honneurs d'un titre NCAA en 2003 avec Syracuse. Freshman de l'année, MOP du final four et dans la second All-American Team, Melo a régné d'une main de maître sur la NCAA à seulement 18 ans. Ses stats rappellent étrangement celles du potentiel futur premier choix, Ben Simmons avec 22,1 et 10 rebonds en 35 rencontres. https://www.youtube.com/watch?v=V-ECInKXVN8

Gordon Hayward :

Certainement la plus belle histoire des joueurs cités. Joueur vedette de la fac méconnue de Butler, Gordon Hayward parvient à hisser à la surprise générale son équipe en finale. Mené de deux points par Duke, le futur joueur du Jazz, coaché par Brad Stevens, rate le dernier shoot du milieu du terrain. L'histoire à la Cendrillon que toute l'Amérique attendait ne se réalise finalement pas mais le gamin gagne ses galons pour la grande ligue en étant sélectionné par Utah en neuvième position. https://www.youtube.com/watch?v=HUIDnM25pUI

Russell Westbrook :

Le maudit de ce final four NCAA. Arrivé deux fois de suite en demi-finale avec UCLA en 2007 et 2008, le marsupilami du Thunder s'incline face aux Gators de Noah la première année et contre Derrick Rose et Memphis la seconde. Avec 12,7 points et 4,7 passes lors du deuxième exercice, il est considéré comme un gros prospect au vu de ses qualités athlétiques incroyables. Défenseur de l'année dans la PAC-12, il sera choisi 4e lors de la Draft 2008 par Seattle. https://www.youtube.com/watch?v=H89XIF_MjDY

Anthony Davis :

Le surdoué. Champion et MOP du final four avec Kentucky, vainqueurs de six des sept trophées du joueur de l'année, sélectionné pour les JO de Londres, Anthony Davis est déjà la star que tout le monde attend et qui est promise à la première place de la Draft. Sa finale contre Kansas et Thomas Robinson se passe essentiellement dans sa propre moitié de terrain puisqu'il récolte six contres, un record. Sa demi-finale a été énorme avec 18 points, 14 rebonds et 5 contres. Un monstre avant l'heure. https://www.youtube.com/watch?v=eUd0cRXUzAo

Kemba Walker :

Lors de ses trois années à Uconn, le meneur des Hornets a disputé deux fois le final four NCAA, en première et dernière année. Outre son buzzer-beater incroyable au Madison Square Garden, Walker a également remporté le titre la même année ainsi que le MOP avec des stats incroyables : 23,5 points, 5,6 passes et 6 rebonds. Déjà à l'époque, son step-back faisait très mal. PS: le buzzer, c'est la deuxième action ! https://www.youtube.com/watch?v=wCIJ06uC-jQ

Dwyane Wade :

Comment oublier Flash dans cette liste. Parce que même s'il n'a pas gagné, le gars a quand même calé un triple double dans le match pour amener son équipe au final four avec 29 points, 11 rebonds, 11 passes et 4 contres ! Malheureusement, il se blesse en demi-finale et ne peut empêcher la défaite de Marquette, son université, face aux Jayhawks de Kansas. Sur l'ensemble de sa dernière saison universitaire, il compile  21,5 points, 6,3 rebonds et 4,4 passes à 52% avant d'être choisi 5e de la cuvée 2003. https://www.youtube.com/watch?v=c4MXZ1zE31E

Karl-Anthony Towns : 

Le petit dernier. Numéro un de la dernière Draft, Karl-Anthony Towns a fait partie des 'presque invincibles' Wildcats de la saison dernière. Auteurs de 38 victoires pour aucune défaite, Towns et consort peuvent devenir les premiers de l'histoire à terminer invaincus sur une saison. Seulement, Wisconsin met fin au rêve des troupes de John Calipari en demi-finale 71-64. Towns réalise une saison freshman correcte avec 10,3 points et 6,7 rebonds. Aujourd'hui, il se dirige tout droit vers le titre de rookie de l'année. https://www.youtube.com/watch?v=YNdLCZMd4Ao      
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest