Les Cavaliers, une nouvelle fois l’équipe à abattre à l’Est

Même s'ils ont connu des hauts et des bas cette saison, les Cleveland Cavaliers demeurent les favoris au sein de la Conférence Est.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les Cavaliers, une nouvelle fois l’équipe à abattre à l’Est
Kyrie Irving avait vu juste. D'un certain point de vue. Si ses propos ont été nuancés par son coach Tyronn Lue par la suite, le meneur des Cleveland Cavaliers était dans le vrai lorsqu'il a présenté sa franchise comme "l'équipe à abattre." Le All-Star avait simplement omis de préciser que sa déclaration s'appliquait uniquement à la Conférence Est. Compréhensible. L'écart de niveau a parfois été si grand entre les deux Conférences qu'il est parfois surprenant de se rappeler qu'elle évolue dans le même championnat. Surtout, c'est bien face aux formations de l'Est que les Cavaliers partiront à la conquête d'une deuxième qualification pour les finales NBA. Et à l'Est, LeBron James et ses coéquipiers demeurent la référence. Ils l'ont confirmé cette nuit en triomphant des Atlanta Hawks, l'un des équipes en forme du moment installée à la troisième place de la Conférence. Si le King a fait mine de pas s'intéresser à la pole position, il a une nouvelle fois délivré une prestation décisive en inscrivant notamment 19 de ses 34 points dans le troisième quart temps. [superquote pos="d"]Aucune autre équipe à l'Est ne possède un joueur du calibre de LeBron James[/superquote]James, justement, est le joueur qui assure aux Cavaliers un statut de favori permanent pour le titre et de machine à gagner à l'Est. Il a disputé les finales NBA au cours des cinq dernières années, que ce soit avec le Miami Heat (pour deux titres) ou avec Cleveland. Il connait la recette. S'il y a bien un élément - et quel élément - que les concurrents des Cavs ou de moins que la franchise de l'Ohio, c'est une superstar de ce calibre. Un joueur capable de faire la différence seul. Cerise sur le gâteau, LeBron est clairement monté en puissance à l'approche des playoffs. Brillant hier, il a manqué seulement trois tirs en faisant preuve d'agressivité mais aussi d'altruisme.
"J'espère qu'il va continuer sur sa lancée", confie Tyronn Lue. "Nous serons dur à battre s'il joue comme ça. Il est confiant, il attaque le cercle, il shoote bien. Il a vraiment élevé son niveau de jeu depuis trois ou quatre semaines."
Les performances de James au cours de cet exercice ont souvent été nuancées par le fait qu'il paraît moins dominant qu'il y a deux ou trois saisons. Mais elles restent exceptionnelles en soi. Il cumule plus de 25 points, à 55% de réussite, 8 rebonds et 7 passes depuis la coupure du All-Star Game. Il affiche même un 28-8-8 sur les dix derniers matches. Avec un LeBron de ce niveau, les Cleveland Cavaliers semblent effectivement difficiles à éliminer sur une série de sept matches. La différence, peut-être, réside dans le fait que les adversaires des Cavs ne sont plus impressionnés. Toronto, Atlanta, Boston, Miami et Charlotte dépassent tous les 47 succès cette saison. Ces équipes ont pris confiance et ne manquent pas d'ambition. Mais elles savent plus que quiconque que, pour espérer jouer une finale NBA, il faudra passer sur le corps des Cleveland Cavaliers. Ces derniers ont eux le regard tourné vers les San Antonio Spurs et les Golden State Warriors, les deux seules équipes qui semblent encore plus haut dans la hiérarchie. La preuve que, peut-être, ces Cavaliers sont un cran ou deux au-dessus de la mêlée.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest