CQFR : Doncic régale, Embiid brille devant papa

CQFR : Doncic régale, Embiid brille devant papa

Voici ce qu'il fallait retenir des 11 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Hawks @ Hornets : 94-108 Knicks @ Sixers : 91-117 Jazz @ Nets : 101-91 Mavs @ Rockets : 128-108 Bulls @ Bucks : 113-116 Spurs @ Wolves : 89-128 Wizards @ Pelicans : 104-125 Cavs @ Thunder : 83-100 Jazz @ Nets : 101-91 Magic @ Blazers : 112-115 Suns @ Clippers : 99-115 --- - Joli récital de Luka Doncic contre les Rockets. Le Slovène s'est offert deux actions marquantes en plus de ses 20 points et 6 rebonds. La première sur ce drive conclu par un dunk en guise de clin d'oeil à ceux qui le jugeaient "à l'opposé d'un joueur athlétique" avant sa Draft. La seconde sur ce shoot inscrit depuis Ljubljana histoire de montrer que Stephen Curry et Damian Lillard ne sont pas les seuls à pouvoir claquer des jump shots à très longue distance. - Pendant que Luka Doncic rayonne avec Dallas et a un rôle crucial dans le bilan positif des Mavs (10-9), Deandre Ayton vit des moments compliqués. Juste après s'être fait casser les chevilles façon girafon qui apprend à marcher par Darren Collison, Ayton a vécu une sale soirée contre les Clippers. Des stats en berne (4 points, 9 rebonds en 30 minutes), mais surtout des errements qui rendent les observateurs sceptiques. Le commentateur des Clippers Ralph Lawler avait débuté la rencontre en encensant le jeune Bahaméen avant de regretter ses paroles un peu plus tard dans le match après quelques séquences problématique pour le rookie. "Je retire ce que j'ai dit sur Ayton. Il est horrible ce soir". - Avec le départ d'Isaiah Canaan, Elie Okobo devrait avoir des opportunités en back-up de Devin Booker tant qu'aucun autre meneur ne débarque. Cette nuit, il a joliment saisi sa chance avec une entrée à 19 points, 4 passes et 3 interceptions à 8/12. On espère que si le dossier du point guard traîne, Igor Kokoskov donnera sa chance au Bordelais dans le cinq. - C'est comme ça qu'on veut voir Rudy Gobert. Décisif et énervé au point de dunker sur le pivot adverse dans le money time ! Ici, Jarrett Allen, l'homme qui met à peu près autant de posters qu'il n'en prend tant il ne se planque jamais. Avec 23 points, 16 rebonds et 4 contres, Gobert a fait voir du pays à la raquette de Brooklyn. - Russell Westbrook restait sur une séance d'arrosage embarrassante contre Denver malgré un triple-double. Le meneur d'OKC a remis le couvert pour vivre le match en 3D, mais cette fois avec efficacité et domination face à Cleveland : 23 points, 19 rebonds et 15 passes à 10/17. - Gregg Popovich après avoir vu son équipe perdre de 39 points à Minneapolis avec une défense gruyère et une fluidité offensive proche du néant. - Giannis Antetokounmpo et Jabari Parker se sont livrés un duel d'anciens coéquipiers et de scoreurs lors du court déplacement de Milwaukee à Chicago. Parker a livré une belle partie (24 points, 8 rebonds et 5 passes), mais le "Greek Freak" n'est pas du genre à se laisser dominer, même par un ex-camarade. L'ailier All-Star s'est fâché : 36 points, 11 rebonds et 8 passes. Ce n'est pourtant pas lui qui a inscrit le panier le plus important du match, mais Khris Middleton, auteur d'un shoot à 3 points pour passer devant à 5 secondes de la fin. - Portland s'est fait peur en fin de match contre Orlando en envoyant brique sur brique sur la ligne des lancers. Heureusement pour les Blazers, le Magic n'en a pas profité et Damian Lillard (41 points) a pu orchestrer la fin de la mauvaise série de son équipe. Personne n'a pu défendre correctement sur le All-Star - Merci à Doc Rivers de nous avoir offert 19 minutes de BOBAN (les majuscules sont volontaires) contre les Suns. Titulaire, le Serbe a eu le temps de finir en double-double (12 points, 12 rebonds) et de livrer une masterclass pour big men sur la ligne des lancers (6/6). - Avec son papa colonel en tribunes pour la première fois de la saison, Joel Embiid n'avait pas le temps pour les médias après la rencontre. Il n'avait en fait pas le temps pour les Knicks non plus, puisqu'il leur a collé 26 points, 14 rebonds et 7 passes en une demi-heure avant d'aller se poser dans un resto local pour un peu de family time. - La mauvaise passe de Frank Ntilikina se confirme malheureusement soir après soir. En attaque, le meneur des Knicks n'y arrive tout simplement pas. Encore un zéro pointé au scoring (0/5) et cette fois deux petites passes décisives pour éviter une bulle générale. - Il es fréquent de voir des équipes shooter à 34% à 3 points sur un match. Ce qui est un peu moins fréquent : voir une équipe shooter à 34% EN GLOBAL sur un match. Les Atlanta Hawks l'ont fait cette nuit lors de leur défaite à Charlotte. - Choix tactique payant pour Alvin Gentry. Le coach des Pelicans a décidé d'inclure Tim Frazier dans le cinq et de décaler Jrue Holiday au poste 2 pour affronter Washington. Tout le monde en a profité : Frazier a réussi son meilleur match de la saison (12 points, 12 passes et 6 rebonds) et Holiday a inscrit 29 points à 12/19 en donnant le tournis à Bradley Beal et John Wall.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest