CQFR : Harden fabuleux, Doncic sèche les Clippers, Morant tue Miami

CQFR : Harden fabuleux, Doncic sèche les Clippers, Morant tue Miami

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Raptors @ Pistons : 112-116
Nets @ Pacers : 124-115
Bucks @ Sixers : 109-105
Kings @ Wizards : 121-119
Celtics @ Cavs : 110-117
Spurs @ Bulls : 106-99
Warriors @ Rockets : 108-94
Heat @ Grizzlies : 85-89
Hornets @ Nuggets : 104-129
Clippers @ Mavs : 89-105

James Harden à la sauce MVP pour rejoindre Wilt, MJ et Kobe

- Honnêtement, lorsque James Harden a rejoint les Brooklyn Nets, il fallait se lever de bonne heure pour l'imaginer dans la course au MVP. Les optimistes voyaient le barbu s'intégrer positivement au groupe. Pas être le meilleur joueur de l'équipe en livrant l'une des saisons les plus efficaces et enthousiasmantes de sa carrière. Cette nuit, Harden a remis le couvert contre Indiana, avec une véritable masterclass en l'absence de Kevin Durant et Kyrie Irving.

Son 11e triple-double de la saison (40 points, 15 passes et 10 rebonds à 13/27) a permis aux Nets de remporter une 6e victoire de suite. Les Pacers ont eu beau lui envoyer des prises à deux à répétition dans le 4e quart-temps, James Harden a quand même réussi à y caler 14 pts, 6 rbds et 4 pds pour que Brooklyn puisse asséner un 35-24 décisif dans cet ultime période.

Statistiquement, comme au niveau de l'attitude et du style de jeu, Harden est irréprochable et incroyablement valuable cette saison. Joel Embiid, Nikola Jokic, LeBron James et Damian Lillard, notamment, sont prévenus...

- Et puis pourquoi pas marquer l'histoire au passage ? Avec cette performance, James Harden est devenu le 4e joueur de l'histoire de la NBA à compter au moins 100 matches à 40 points en carrière dans la ligue. Les autres : Wilt Chamberlain, Michael Jordan et Kobe Bryant...

Giannis domine les Sixers et les provoquent !

- Donnez-nous une série de playoffs entre Milwaukee et Philadelphie, par pitié ! Et avec Joel Embiid à 100%, s'il vous plait. En l'absence du Camerounais, blessé, la rencontre n'a pas manqué de piquant avec Giannis Antetokounmpo en agent du chaos.

Le Greek Freak, qui a guidé Milwaukee vers la victoire en prolongation après avoir été embêté par Ben Simmons toute la soirée, a célébré un panier en prolongation en s'asseyant devant le banc des Sixers pour mettre un peu d'huile sur le feu. Exactement le genre de trucs que l'on aime pour pimenter de futures retrouvailles en post-saison.

Sinon, Giannis n'a pas fait que provoquer et il a aussi produit : 10 de ses 32 points ont été inscrits en prolongation, histoire de joindre le clutch à l'agréable.

Ça bouge à Milwaukee : PJ Tucker rejoint les Bucks

Doncic fait toujours très mal aux Clippers

- Luka Doncic est l'un des autres grands bonhommes de la nuit. Avec ses Mavs, le Slovène a fait chuter les Clippers pour une petite revanche après un premier affrontement qui avait tourné en faveur des Californiens quelques heures plus tôt. Doncic a claqué 42 points avec sérieux et style. Torpiller les Clippers est une habitude pour l'ancien Madrilène, qui réussit fréquemment des cartons lors de ses opposition avec L.A. et pose plus de problèmes au tandem Kawhi-PG que le tandem Kawhi-PG ne lui en pose...

- Lorsque Luka Doncic cartonne, Nikola Jokic lui répond presque instinctivement à distance. Le Serbe a enregistré un nouveau triple-double, pour la forme, afin d'aider Denver à poursuivre sa remontée au classement en dominant Charlotte. Les Nuggets se sont promenés et Jokic n'a pas eu besoin de jouer au-delà d'une demi-heure. Assez pour compiler 12 pts, 10 rbds et 10 pds.

Westbrook éclipse son triple-double avec une saucisse

- Russell Westbrook a livré un beau match contre Sacramento avec un nouveau triple-double (26 pts, 14 rbds, 10 pds). Petit problème, tout le monde ne retiendra que la dernière action de la rencontre, sur laquelle il était préposé à une remise en jeu qui aurait pu découler sur un panier et une prolongation. La situation n'était pas simple avec 0.67 seconde au chrono. Mais quand même, balancer une saucisse comme ça...

Ja Morant ultra clutch !

- Ja Morant n'est pas du genre à fuir les responsabilités. Le meneur des Grizzlies a été clutch contre Miami. Son panier à 1.2 seconde de la fin pour virer en tête contre Miami l'a rappelé, avant que Kyle Anderson n'intercepte la remise en jeu du Heat sur la possession suivante pour plier l'affaire. Le Heat restait sur 5 victoires de suite et a péché dans un match très, très fermé qui sied pourtant généralement bien aux Floridiens.

Saddiq Bey brille face à Toronto, Okoro postérise Tatum

- Après 4 défaites de suite, les Pistons ont relevé la tête en battant Toronto grâce à leur rookie Saddiq Bey, auteur d'un gros double-double (28 points, 12 rebonds). Norman Powell, qui a tenu la baraque pendant la cascade de forfaits des derniers jours, a marqué 43 points en vain.

- Symbole de la victoire des Cavs face aux Celtics ? Ce dunk du rookie Isaac Okoro sur Jayson Tatum. Tatum est plutôt du genre à se retrouver de l'autre côté des highlights de ce genre et LeBron James peut en témoigner...


- Si les Bulls ne vont pas en playoffs à la fin de la saison, ils repenseront sans doute à des matches comme celui-ci face à San Antonio. Chicago a compté jusqu'à 23 points d'avance dans le 2e quart-temps avant de baisser pavillon et de laisser les Spurs jouer leur match tranquillement. Jakob Poeltl a égalé son record de points (20) et battu son record de rebonds (16) dans une partie que les Spurs n'auraient jamais remportée si les Bulls avaient fini le job.

- Sans surprise, les Rockets ont enregistré un nouveau record de franchise avec une 18e défaite consécutive. Le "plaisir" est revenu aux Warriors, qui n'ont pas trop eu à forcer pour l'emporter et se sont appuyés sur le triple-double de Draymond Green (16 points, 12 rebonds et 10 assists).

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest