CQFR : Les Sixers craquent complètement, Paul George est un patron

CQFR : Les Sixers craquent complètement, Paul George est un patron

Voici ce qu'il fallait retenir des deux matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Hawks @ Sixers : 109-106
Clippers @ Jazz : 119-111

Philadelphie 2-3 Atlanta

- Voilà bien longtemps qu'on n'avait pas vu une équipe se liquéfier comme l'ont fait les Sixers la nuit dernière. Alors qu'ils ont compté jusqu'à 26 points d'avance et en comptaient encore 24 à moins d'un quart d'heure de la fin, devant leur public, les joueurs de Doc Rivers ont perdu le game 5 contre Atlanta.

La fin de partie a été tout simplement cauchemardesque pour Philadelphie. Des tirs qui ne rentrent pas, Joel Embiid qui manque des lancers dans le money time, Ben Simmons qui disparait de la surface de la Terre, une défense incapable de freiner Trae Young (39 points) et ses acolytes, des mines d'enterrement traduisant l'impuissance... Une véritable catastrophe, en somme.

Embiid, excellent pendant la majeure partie du match (37 points, 13 rebonds, 5 passes, 4 contres), a vu le match lui échapper. Ben Simmons a manqué 10 de ses 14 lancers francs et personne n'a "step up" au moment où les cadres se sont retrouvés dans le dur.

- Chez les Hawks, en revanche, on continue d'avoir un goût prononcé pour le finish divertissant et étonnant. De Lou Williams (15 pts) à Danilo Gallinari (16 pts), en passant par le combatif John Collins (19 pts, 11 rbds), tous les lieutenants et role players de l'équipe ont réussi à profiter du craquage absolu de leurs adversaires.

Trae Young a encore une fois senti l'odeur du sang et été parfait de sang froid et d'efficacité lorsqu'il a fallu saisir l'opportunité. Avec un bon mix de justesse technique et de provocation pour le public adverse et l'adversaire, le meneur des Hawks a bouclé son match avec un record personnel au scoring en playoffs (39 pts), 7 passes et des lancers cruciaux convertis dans le money time.

- Symbole du fiasco pour les Sixers : seuls Joel Embiid et Seth Curry (36 pts à 13/19) ont marqué des paniers en 2e mi-temps. Il faut bien se rendre compte que PERSONNE d'autre n'a été fichu de mettre le ballon dans le cercle sur deux quart-temps complets ! Complètement fou...

La stratégie des Sixers pour ralentir Trae Young

Utah Jazz 2-3 Los Angeles Clippers

- On ne donnait pas cher de la peau des Clippers après le forfait de Kawhi Leonard, possiblement pour le reste des playoffs. Que ce soit parce que le Jazz n'a pas réussi à assumer ou parce que Paul George s'est sublimé, le constat est le même : Los Angeles a gagné trois matches de suite, mène 3-2 et est donc aux portes de la finale de Conférence pour la première fois de l'histoire des Clippers.

Paul George, pour en revenir à l'homme fort de la nuit, a réussi ce qui va sans doute contribuer à changer son image de choker dans les rencontres à enjeu. PG13 s'est conduit en patron et a mené la danse pour permettre à son équipe de ne pas baisser la tête.

On n'est pas sur de la perf historique à la Kevin Durant la veille, mais ce qu'a proposé George était quand même d'un très, très haut niveau : 37 points, 16 rebonds, 5 passes et 2 contres à 12/22.

- Donovan Mitchell, parfait depuis le début des playoffs, est passé à côté dans le money time de ce match avec deux airballs et une brique lorsqu'il a voulu marquer vite pour réduire l'écart. L'arrière du Jazz finit avec 21 points à 6/19.

- Rudy Gobert a signé un double-double (17 pts, 10 rbds), mais n'a pas contré le moindre tir. Le pivot des Bleus s'est aussi pris Terance Mann dans le buffet en fin de match sur un dunk sauvage.

- Bojan Bogdanovic (32 pts) était en état de grâce en début de match. Le Croate a égalé le nombre de paniers à 3 points marqués dans un quart-temps de playoffs NBA avec 6 paniers primés.

Kawhi Leonard out pour les playoffs, cauchemar pour les Clippers

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest