Comment Damian Lillard a fait gagner les Blazers en deux actions clutch !

Les Portland Trail Blazers l'ont emporté contre les Golden State Warriors grâce à un Damian Lillard encore une fois décisif dans le money time.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Damian Lillard a fait gagner les Blazers en deux actions clutch !

On a beau s’y attendre, les coups de chaud de Damian Lillard nous font toujours décoller de notre chaise. Pourtant, le meneur de jeu des Portland Trail Blazers est prévisible. Et la tactique de son équipe lors d’une fin de match l’est encore plus : lui passer la balle et le laisser manœuvrer. Alors avec un point de retard et une poignée de secondes à jouer, il semblait acquis que Dame se retrouverait aux commandes. Il n’a pas déçu. 106-105 pour les Golden State Warriors, 17 secondes à jouer, balle à Lillard. Ça donne ça.

Un nouveau panier assassin pour le joueur réputé pour ses nombreux game winners. Un de plus à son actif donc. Mais il restait encore quelques secondes au chronomètre ! 13 au moment où les Warriors ont pris leur temps mort. Stephen Curry (35 points hier soir) et ses coéquipiers avaient encore au moins une possession pour faire la différence. Sauf que les Blazers, eux, ont forcé l’ancien MVP à lâcher la gonfle. Qui est arrivée jusqu’à Draymond Green.

Déjà auteur d’un panier à trois-points important quelques instants auparavant, l’intérieur de Golden State s’est frayé un chemin jusqu’au cercle pour inscrire un layup égalisateur. Sauf que… Damian Lillard s’est interposé entre l’attaquant et le cercle entre temps. Provoquant ainsi un passage en force. Une action clutch en défense !

Les arbitres ont sifflé une faute de Green, que les Warriors ont contesté. Mais même après avoir revu l'action, les officiels ont rendu la balle à Portland. Damian Lillard a donc été crucial des deux côtés du parquet. Sa performance globale est inférieure à ses standards habituels : 22 points à 6 sur 17 avec 3 sur 10 de loin. Mais il a su se réveiller au meilleur moment, et ça c’est une routine pour lui. Il a inscrit les 8 derniers points de son équipe pour mener les Blazers à la victoire (108-106). Le patron du money time en NBA.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest