Devin Booker superstar, les Suns viennent à bout des Clippers dans un match épique

Devin Booker superstar, les Suns viennent à bout des Clippers dans un match épique

Au terme d'un match fabuleux, Devin Booker et les Suns ont pris le dessus sur les Clippers.

Julia BeaugerPar Julia Beauger | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

C’est un week-end de basket totalement dingue qu’on a eu la chance de vivre. Après le Game 7 en mode instant classic Nets-Bucks et la perf historique de KD, on a eu droit ce soir à un Game 1 des finales de Conf Ouest entre les Los Angeles Clips et les Phoenix Suns absolument fabuleux. Grâce notamment à des prestations dantesques de Paul George et Devin Booker.

Un match indécis puisque les deux formations ont terminé le troisième quart à 93-93, dans le sillage de leurs deux leaders. On se disait qu’après le duel de titans que s’étaient livrés Durant et Antetokounmpo la veille, la rencontre de ce soir pourrait paraître un brin fade. Eh bien ce troisième quart-temps, justement, a lui aussi atteint des sommets. Autant en terme d’exploits individuels que de circulation de balle, côté Suns particulièrement.

Devin Booker, aussi à l’aise à longue distance que dans le mid-range game, y a été aussi inarrêtable qu’élégant. Avec notamment une séquence folle de 16 points consécutifs. Mais Paul George était énorme également et les Clippers ne lâchaient rien.

C’est justement pendant l’absence de PG au début du quatrième que les Suns créaient un petit écart. Grâce à un Devin Booker qui s’est occupé de tout, y compris de la distribution en l’absence de CP3.

C’est d’ailleurs sur une énième passe de l’une des stars les plus sous-estimées de la NBA (11 dimes ce soir) que Mikal Bridges (14 pts à 6/11) donnait à 3-pts un avantage de +10 qui semblait définitif à 2 minutes du terme.

Mais ce w-e avait décidé d’être dingue jusqu’au bout. Les Clippers ont trouvé les ressources pour revenir à 2 points à 22 secondes du terme grâce à 5 points consécutifs de Rajon Rondo puis un 3-pts de Terance Mann au terme d’une attaque galère (mais deux rebonds offensifs).

Le suspens était relancé. Sauf que Devin Booker est définitivement trop fort. Pas plus impressionné que ça pour ses premiers playoffs et donc ses premières Finales de Conf’, il scellait le match avec un tomar et deux lancers.

Au final, c’est sur un monstrueux triple-double (40 pts à 15/29, 13 rbds et 11 pds), bien aidé d’un précieux Deandre Ayton (20 & 9) qu’il offre ce premier match des Finales de Conf’ à son équipe (120-114). En face, Paul George (34 pts, 4 rbds et 5 pds) et Reggie Jackson (24-6-4) ont tout tenté, en vain.

Vivement la suite…

Kevin Durant, cette ligne mordue qui l’a empêché d’être un héros

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest