Donovan Mitchell : les 5 chiffres clés d’une performance historique

Donovan Mitchell : les 5 chiffres clés d’une performance historique

Les chiffres fous qui résument la performance de Donovan Mitchell, qui a marqué 71 points et l'histoire de la NBA.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

71 points c’est déjà beaucoup. Pourtant, ce n’est pas tout. La performance historique de Donovan Mitchell ne tient pas qu’à une statistique. Dans la victoire des Cleveland Cavaliers face aux Chicago Bulls (145-134), il a fait tomber de nombreuses barrières.

Le 7e joueur de l’Histoire à au moins 70 points

Enfonçons une porte ouverte : oui, Mitchell a marqué beaucoup de points — quelle analyse audacieuse. Il est tout de même bon de rappeler que ce type de performance est d’une grande rareté en NBA. Avant lui, seuls six joueurs avaient réussi à atteindre le seuil des 70 points :

  • Wilt Chamberlain
  • David Thompson
  • Elgin Baylor
  • David Robinson
  • Kobe Bryant
  • Devin Booker

L’arrière des Cavaliers rejoint ainsi un club très sélectif, composé de légendes du basket. Plus exclusif encore, il fait partie des cinq qui ont également fini avec la victoire. C’est déjà un exploit significatif qui suffirait à qualifier ce match d’historique.

Donovan Mitchell approche Wilt Chamberlain

C’est peut-être le plus impressionnant : cette nuit, Donovan Mitchell est entré dans une sphère chamberlinesque. Au-delà de ses 71 points, le joueur des Cavaliers a également distribué 11 passes décisives. Il a ainsi généré, avec ses ballons, un total de 99 points.

Ce chiffre est un record depuis Wilt Chamberlain en 1962, d’après Opta. Il y a 61 ans, le pivot a réalisé une chose que l’on considère aujourd’hui comme impossible : marquer 100 points dans une rencontre. Lui, en l’occurrence, n’a pas vraiment partagé la balle et n’a distribué que 2 assists ce soir-là. Il a ainsi généré 104 points dans sa performance gargantuesque.

Côtoyer le monstre qu’était Chamberlain est tout simplement exceptionnel de nos jours. Désormais, aucun joueur ne peut se vanter de s’être autant approché de son match signature que Mitchell.

"Être là, dans le livre des records, avec des gars comme Wilt, c’est une véritable leçon d’humilité. J’ai toujours cru que je pouvais être l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Je suis sans voix et béni d’être en compagnie de cette grandeur", a-t-il témoigné après la rencontre.

CQFR : Donovan Mitchell, 71 points éternels

Une performance absolument unique

Cette statistique va avec la précédente : Donovan Mitchell est le premier joueur à signer une performance à au moins 70 points et 10 passes dans l’histoire de la NBA. Il montre alors que jouer en solo n’est pas un impératif pour rejoindre les plus grands scoreurs All-Time.

Depuis son arrivée dans la ligue, l’arrière distribue de plus en plus le ballon. Cela se ressent particulièrement cette saison, avec 10 passes décisives de moyenne. Ainsi, même dans la zone, il pense à partager avec ses coéquipiers.

Il s’agit encore d’une anomalie, dans la mesure où ce type de performance semble parfois forcé. On se souvient notamment de celle de Devin Booker, dans une défaite, en 2017. Tout avait alors été mis en place pour qu’il puisse atteindre la barre des 70 points, tandis que cela paraissait plus naturel pour Mitchell.

Du jamais vu depuis Kobe Bryant en 2006

La liste des légendes que "Spida" a dépassées ou dont il s’est rapproché est longue comme les bras de Victor Wembanyama. Parmi les éléments les plus significatifs, on retrouve notamment Kobe Bryant.

Les 71 points de Donovan Mitchell sont en effet la plus haute marque au scoring depuis le "Black Mamba" en 2006. Dans une confrontation iconique, la star des Lakers a compilé 81 points face aux Raptors. Il s’agit naturellement de son record en carrière. Pour un arrière-scoreur, il y a peu de comparaisons plus flatteuses que celle-ci.

Rudy Gobert se livre aussi sur sa relation avec Donovan Mitchell

Donovan Mitchell, un petit parmi les grands

Parmi ceux qui ont franchi le cap des 70 points, on retrouve plusieurs géants. Wilt Chamberlain et David Robinson faisaient par exemple 2,16m. Jusqu’ici, le plus petit était David Thompson avec ses 1,93m. C’est encore une fois une barre que Mitchell a dépassée, en passant en dessous cette fois-ci.

Du haut de ses 1,85m, l’ancienne star du Jazz est clairement le plut petit joueur à avoir autant scoré. C’est une chose finalement assez logique compte tenu de l’évolution du jeu, qui n’est plus centré sur les grands. L’arrière a notamment marqué 7 tirs à trois points sur 15 tentatives, faisant ainsi parler la technique.

Donovan Mitchell se lâche sur le racisme à Salt Lake City

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest