3 jeunes Français dans le top-6 de la draft ESPN

3 jeunes Français dans le top-6 de la draft ESPN

Dans sa première « mock draft » de 2024, ESPN classe six joueurs français dans son top-6. Notamment aux deux premières places.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft

La saison bat son plein mais toute une partie des staffs des franchises NBA est déjà en train de bosser sur celles à venir. Les scouts sont au travail constamment pour dénicher et évaluer les pépites de demain. Et mine de rien, d’ici seulement six mois, une nouvelle fournée de joueurs débarqueront via la Draft dans la plus grande ligue du monde.

ESPN a posté une simulation pour la loterie des jeunes talents qui aura lieu en juin. Et les produits français sont décidément à la mode : trois joueurs tricolores figurent dans le top-6 établi par le média américain. Après Victor Wembanyama (et Bilal Coulibaly), les basketteurs formés dans l’Hexagone sont scrutés d’un autre œil. Focus sur les potentiels successeurs du rookie des San Antonio Spurs.

Alexandre Sarr (annoncé en 1)

Apprécié pour sa taille et sa polyvalence (puis surtout sa polyvalence pour un joueur de sa taille justement), l’intérieur de Perth, en Australie, est pour l’instant le numéro 1 d’ESPN. Un peu par défaut il est vrai. En fait, le frère d’Olivier Sarr, qui joue du côté du Oklahoma City Thunder, ne domine pas forcément sur le terrain mais il est régulier et enchaîne les prestations solides contre des adultes au sein d’un championnat professionnel.

Draft 2024 : les 10 prospects les plus excitants

Alexandre Sarr est même une valeur sûre des Wildcats, classés deuxièmes de la NBL et vainqueurs de 9 de leurs 11 derniers matches. Le joueur de 2,13 m tourne à 9,6 points, 4,4 rebonds et 1,1 block après 18 matches.

Zaccharie Risacher (2)

La France va-t-elle faire un doublé à la Draft 2024 ? Ce serait fou. En tout cas, c’est le scénario imaginé par ESPN à l’instant présent, même si les meilleurs talents NCAA ont tendance à remonter quelques places avant la March Madness. Zaccharie Risacher est un ailier productif et déjà bien installé au sein d’une solide équipe de Bourg-en-Bresse.

Comme Alexandre Sarr, il n’a peut-être pas le profil du très fort scoreur habituellement choisi aux premières places à la Draft. C’est aussi pour ça que les Français finiront éventuellement par reculer légèrement. Mais Risacher a les atouts techniques et physiologiques d’un joueur NBA très intéressant. Il va plaire aux scouts et aux franchises. C’est déjà le cas à vrai dire.

Tidjane Salaun (6)

La remontée fantastique. Ses performances avec Cholet sont telles que les médias commencent à s’intéresser au joueur de 18 ans. Il s’illustre de plus en plus. Auteur par exemple de pointes à 24 et 18 unités en Basketball Champions League en décembre, le petit frère de l’internationale Janelle Salaun s’est fait sa place dans le cinq majeur de Laurent Vila.

Le vrai point fort du plus jeune joueur de Betclic Elite, c’est son potentiel. La combinaison de taille, mobilité et énergie du bonhomme pourrait faire fantasmer les front offices. Surtout s’il continue à faire preuve d’adresse comme c’est le cas en ce moment. Tidjane Salaun monte en confiance et en puissance et ça ne passe pas inaperçu.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest