Le fake du jour : Dennis Rodman vs l’Etat Islamique

The National Report a réussi à faire croire à tout le monde que Dennis Rodman partait pour l'Irak pour négocier avec l'Etat Islamique.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Comme plusieurs médias dans le monde, on a bien failli se faire avoir par The National Report, l'équivalent du site parodique et satirique Le Gorafi aux Etats-Unis. En sortant une news assez folle (mais mine de rien presque plausible quand on connait l'animal) sur Dennis Rodman, "TNR" a fait mouche et a réussi à faire relayer cette info en bois sur Twitter et plusieurs sites de basket. Dans ce scoop, on pouvait y lire que l'ancienne star des Chicago Bulls, déjà très critiquée aux Etats-Unis pour son amitié avec le dictateur Kim Jong-Un, s'était lancée dans une mission un peu complexe, voire suicidaire. "The Worm" allait en effet prendre l'avion pour l'Irak afin de... discuter avec l'Etat Islamique, un groupe terroriste qui a exécuté plusieurs otages américains et européens ces dernières semaines. L'ancien pivot All-Star y était même cité.
"Je sais que beaucoup de personnes ne comprendront pas ce que je vais faire, mais c'est ma décision. Je pense que si je pouvais parler avec les leaders de l'Etat Islamique, ils comprendraient ce qui ne va pas avec leur façon de faire. Je suis ce qu'ils font depuis plusieurs mois et ce n'est pas cool. Je leur dirai ce que je pense et peut-être qu'ils changeront de méthode. Mes talents de basketteur vont me servir. Je songeais aussi à me faire un tatouage ISIS (le nom de l'Etat Islamique en anglais, NDLR), pour leur montrer que je suis là pour parler business".
On ne voyait pas bien comment Dennis Rodman allait convaincre ses interlocuteurs de cesser leurs activités ou même juste de ne pas le prendre lui-même en otage... Mais bien joué à "The National Report" ! Source : The National Report  
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest