Les Warriors auraient préféré jouer L.A… parce qu’il n’y a rien à faire la nuit à Utah !

En demi-finale de Conférence Ouest, Golden State va finalement affronter Utah. Une déception pour les Warriors qui voulaient jouer Los Angeles pour s'éclater en boite.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Warriors auraient préféré jouer L.A… parce qu’il n’y a rien à faire la nuit à Utah !
[caption id="attachment_327508" align="alignleft" width="318"] Où est-ce que Barnes pourra agresser des gens en boite ?[/caption]

Les Golden State Warriors ont toujours le don pour avoir le bon mot piquant dans la presse. Celui qui lancera une série avant même qu’elle n’ait commencé sur le terrain. Le Jazz vient d’en faire l’expérience.

Dimanche, le Game 7 contre les Clippers était forcément observé par les champions NBA en 2015. Alors qu’on ne pouvait pas prévoir l’équipe qu’ils supporteraient, les Warriors ne s’en sont pas cachés. Ils ne voulaient pas voir Utah se qualifier. Et ce, pour une raison qui n’a rien de sportive.

« Il n’y pas de vie la nuit dans l'Utah. », déclare Matt Barnes. « Evidemment, en tant que joueur, tu veux pouvoir profiter un peu la nuit même si l’intérêt principal reste de gagner des matchs. »

Une théorie assez étrange. En Playoffs, la logique voudrait que l’intensité des rencontres poussent les joueurs à se reposer pour enchaîner cette cadence de matchs. Mais visiblement, Andre Iguodala est sur la même longueur d’onde.

« Le problème à Utah, c’est que tu es juste assis et ton esprit est comme mort. A L.A, tu as de l’énergie pour le match. », assure Iggy sans broncher. « A Utah, cela peut en quelque sorte t’endormir. Ensuite, tu as trop dormi ou tu t’es ennuyé. Mais après tu dois te remotiver pour le match. »

Une théorie étonnante qui fera certainement plaisir aux habitants de Salt Lake City. Cela nous promet en tout cas une série tendue.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest