Qualifiés en finale, Guerschon Yabusele et les Bleus écrasent la Pologne !

Qualifiés en finale, Guerschon Yabusele et les Bleus écrasent la Pologne !

Dans le sillage d'un super Guerschon Yabusele, l'équipe de France a surclassé la Pologne (95-54) en demi-finale de l'Eurobasket ce vendredi.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

L'équipe de France va disputer la finale de l'Eurobasket 2022 ! Et contrairement aux tours précédents, les Bleus n'ont absolument pas tremblé pour écarter la Pologne (95-54) ce vendredi en demi-finale. Si Guerschon Yabusele (22 points) a brillé, la défense tricolore a clairement été déterminante sur cette partie.

A l'image d'un Rudy Gobert (6 points, 6 rebonds, 3 contres) dominateur sur le plan défensif, les Français ont donc totalement étouffé les Polonais. On pense notamment au pauvre Mateusz Ponitka (7 points), verrouillé par Terry Tarpey.

Ce succès collectif confirme en tout cas la montée en puissance des Bleus - qui ont aussi profité de la faiblesse adverse -. Avant la finale dimanche à 20h30, contre l'Allemagne ou l'Espagne, tous les voyants sont ainsi au vert !

Guerschon Yabusele et Rudy Gobert dominateurs !

Dans une salle acquise à la cause des Polonais, les Bleus débutaient par trois ballons perdus en moins de 90 secondes avant de rentrer véritablement dans cette partie. Profitant d’une défense très agressive sur Evan Fournier, Yabusele se régalait en s’engouffrant dans le moindre espace.

Avec une grosse tension sur le parquet, les deux équipes déjouaient sur le plan offensif… Brouillons, les deux pays multipliaient les fautes et les turnovers. Si AJ Slaughter tentait de maintenir les siens à flot, Yabusele, décidément en forme, permettait aux Français de prendre l’avantage (15-9).

En grande souffrance face à la défense tricolore, les Polonais étaient méconnaissables. A l’image d’un Ponitka très discret. En face, les Bleus montaient en puissance et passaient, sans forcer, un 7-0.

Malgré les fulgurances de Slaughter, la France restait sérieuse en insistant sur le duo Vincent Poirier - Gobert à l’intérieur. Avec un Gobert INCROYABLE défensivement, le vice-champion olympique étouffait son adverse et s’envolait au score (34-18).

Terry Tarpey, la naissance d’une icône

La balade des Bleus

Au retour des vestiaires, Fournier montrait tout de suite la voie avec une interception suivie d’un panier primé. Contrairement aux tours précédents, les Tricolores ne déjouaient pas sur ce troisième quart-temps et enfonçaient encore le clou !

Sur un nuage avec 7 points consécutifs, Yabusele déroulait son basket et dégoutait la moindre révolte polonaise. Malgré un petit run pour limiter les dégâts, la Pologne n’était clairement plus dans le coup après un panier à trois points d’Elie Okobo (64-36).

Avec une très large avance, Vincent Collet décidait logiquement de faire tourner. Sonnés, les Polonais ne répondaient (vraiment) plus du tout. Thomas Heurtel et Moustapha Fall en profitaient ensuite pour alourdir, encore un peu plus, la note.

Libérée, la France récitait son jeu et des joueurs comme Timothé Luwawu-CabarrotAmath M'Baye et Théo Maledon se mettaient également en action. Dans une fin de rencontre peu animée, les Bleus géraient pour finalement s'imposer (95-54). Une véritable promenade de santé !

Podcast #54 : Increvables, les Bleus peuvent-ils aller au bout ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest