Star, sixième homme, banquier, cuistot : James Harden peut tout faire aux Nets

Retour tout à fait réussi pour James Harden, qui a mené les Brooklyn Nets à la victoire contre les San Antonio Spurs cette nuit.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Star, sixième homme, banquier, cuistot : James Harden peut tout faire aux Nets

18 matches d’absence en raison d’une blessure aux ischios. Ça représente une éternité pour James Harden, qui n’avait jamais été forfait aussi longtemps depuis le début de sa carrière NBA. De quoi perdre quelques repères à son retour à la compétition, hier soir, en rejouant pour la première fois depuis le 5 avril dernier. Histoire de perturber encore plus sa routine, il sortait du banc, avec un costume de sixième homme qu’il n’avait plus porté depuis sa dernière saison au Thunder en 2012.

« J’ai perdu mes habitudes », avouait le barbu. « Mais je maîtrisais aussi ce rôle. J’ai eu un trophée pour ce rôle. C’est simple : vous rentrez sur le terrain et vous faites tout pour impacter le match. Autant en attaque qu’en défense. »

James Harden évoluait donc dans la peau d’un remplaçant pour la première fois depuis son trophée de meilleur sixième homme décroché il y a presque dix ans. Mais ça n’a pas changé grand-chose. En réalité, il a vite repris ses marques. Et ses 18 points, 7 rebonds et 11 passes ont permis aux Brooklyn Nets de l’emporter contre les San Antonio Spurs (128-116).

« Ce n’est pas pour me la raconter mais je suis très bon au basket », confiait l’arrière All-Star.

Son retour fait du bien à sa franchise, qui n’est… toujours pas au complet. Car si Kevin Durant (21 pts) tenait son rang hier soir, Kyrie Irving manquait lui à l’appel. Les trois superstars n’ont joué que sept matches ensemble cette saison.

CQFR : Kuzma sauve les Lakers, New York et Atlanta de retour en playoffs

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest