Quand JVG pensait que Stockton n’aurait pas une grande carrière en NBA

Alors que son ancien protégé Billy Donovan venait de débarquer au Utah Jazz, Jeff Van Gundy était persuadé que ce dernier allait prendre la place de John Stockton.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand JVG pensait que Stockton n’aurait pas une grande carrière en NBA
Billy Donovan a eu une carrière NBA brève et pas spécialement intense. Le nouveau coach du Thunder d'Oklahoma City n'a joué que 44 matches au plus haut niveau après avoir été drafté au troisième tour par le Utah Jazz en 1987. A l'époque, personne ne croyait en ses chances d'intégrer l'effectif. Personne, ou presque. Jeff Van Gundy, qu'il avait côtoyé à Providence (JVG était alors assistant coach) était persuadé que Donovan pouvait faire son trou au Jazz.
"Il me disait : 'je t'assure, tu as une chance de rejoindre l'équipe. Ils ont plusieurs gars assez jeune dont ce troisième année là, John Stockton. Il ne joue pas beaucoup.' Le training camp a débuté et après le premier jour j'ai rappelé Jeff pour lui dire : 'Tu te souviens que tu m'as dit que tu étais hésitant à propos de Stockton ? C'est le meilleur meneur que j'ai affronté de toute ma vie'", raconte Billy Donovan à The Oklahoman.
John Stockton jouait 23 minutes par match la saison avant que Donovan soit drafté et il tournait déjà à 8 passes et 8 points. Il a explosé l'année suivante. Donovan, lui, a joué aux Knicks avant de quitter la NBA. Quant à Jeff Van Gundy, il n'assume qu'à moitié ses propos de l'époque, avec son humour traditionnel.
"Je ne dis pas que je n'ai jamais dit ça mais je ne m'en souviens pas vraiment. Si jamais j'ai dit ça, je mets cette déclaration ridicule sur le compte de Rick Pitino qui nous faisait bosser 20 heures par jour."
 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest