Jeremy Lin : “La Linsanity ? Un fardeau”

Signé par les Brooklyn Nets, Jeremy Lin entend profiter de cette nouvelle aventure à New York pour clore définitivement le chapitre de la Linsanity.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeremy Lin : “La Linsanity ? Un fardeau”
Quatre ans après son départ de Big Apple, Jeremy Lin est de retour à New York. Un comeback qui ravive forcément les souvenirs de la fameuse 'Linsanity' qui avait alors révélé l'ancien étudiant d'Harvard sous les couleurs des Knicks. Une période qui apparaît désormais comme un cadeau empoisonné pour celui qui n'est depuis jamais parvenu à faire son trou sur le long terme que soit lors de ses expériences à Houston, à L.A. ou encore à Charlotte la saison dernière. Devenu davantage un sixième homme de luxe qu'un meneur vedette, l'ancien chouchou du Madison Square Garden espère désormais que cette nouvelle aventure à Brooklyn lui permettra de clore définitivement ce chapitre de sa carrière.
« Tout est arrivé du jour au lendemain », se souvient-il auprès d'ESPN. « Quand la Linsanity a commencé, je ne vais pas vous mentir, c’était cool. Ensuite, c’est devenu un fardeau car je ne savais pas où je mettais les pieds. Je ne savais pas que les choses avaient pris une telle ampleur. Un an, deux ans, trois ans sont passés et chaque année qui passe me permet de m’y faire davantage. J’arrive mieux à l’apprécier désormais et chaque année, j’aime ça encore plus. Voilà où j’en suis désormais. »
Son plus grand regret désormais est de ne pas avoir profité davantage de cet éphémère période de gloire qui avait pourtant fait de lui l'un des joueurs les plus "hype" de toute la ligue.
« J’essaie vraiment d’apprendre de mes erreurs et l’une d’entre elles a été de ne pas m’imprégner de tout ça et de ne pas en profiter. J’étais tellement concentré sur le prochaine truc à faire, sur le prochain objectif, sur le prochain match, la prochaine saison, le prochain cap à franchir… Je n’ai jamais vraiment pu prendre une pause pour profiter du moment. »
Après une saison plutôt solide en sortie de banc avec les Hornets, il espère désormais franchir un nouveau cap avec les Nets où il va retrouver une place dans le cinq majeur. Son objectif désormais ? Balayer les doutes de ceux qui n'ont toujours vu en lui qu'un simple phénomène incapable de s'imposer sur la durée au sein d'une équipe NBA.
« Je vais être moi-même mais je ne vais pas faire de comparaison avec le phénomène ‘Linsanity’. Je vais juste continuer à jouer. Les gens me compareront toujours à ça. Pour de nombreuses raisons qui ne sont pas forcément négatives ou qui pourraient m’offenser mais d’une manière qui me déshumanise en me référant à un phénomène. Je vais donc continuer à jouer comme je sais le faire et à faire du mieux que je peux. Peu importe comment vous appellerez ça, ça ne dépend que de vous. »
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest