Jordan Poole agaçait déjà pas mal de monde avant l’embrouille avec Draymond…

Jordan Poole aurait changé d'attitude depuis le titre et la perspective d'un gros contrat, ce qui aurait débouché sur l'altercation avec Draymond Green.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jordan Poole agaçait déjà pas mal de monde avant l’embrouille avec Draymond…

Alors que l'on attend l'éventuelle sanction disciplinaire et/ou financière contre Draymond Green après son altercation avec Jordan Poole, quelques précisions sur l'incident nous parviennent. D'après Adrian Wojnarowski, Poole n'aurait pas été blessé par le coup de poing asséné par son coéquipier et a même pu reprendre et terminer l'entraînement sans aucun souci.

Cela peut paraître anodin, mais le jugement du front office sera a priori beaucoup moins sévère que s'il y avait eu "sucker punch" à la Bobby Portis sur Nikola Mirotic ou gros oeil au beurre noir à la Michael Jordan sur Steve Kerr. Il ne s'agit a priori pas non plus d'un coup de sang, puisque les deux Warriors échangeaient visiblement des mots doux depuis plusieurs minutes. Draymond Green et Jordan Poole ont fini par se confronter, poitrine contre poitrine, jusqu'à ce que le premier décoche un coup.

Leurs partenaires sont immédiatement intervenus pour les séparer et mettre un terme à l'incident. La direction va étudier la scène dans les heures qui viennent afin de prendre une décision. Le statut de Green et le fait que Poole n'ait pas franchement souffert physiquement de l'altercation inciteront probablement Bob Myers, le General Manager, à la mansuétude.

Il vaut aussi noter, d'après Chris Haynes de Yahoo Sports, que plusieurs joueurs des Warriors, dont Draymond Green, auraient remarqué un changement notable dans le comportement de Jordan Poole depuis la victoire en Finales NBA. Poole est éligible à une extension juteuse et ne manquait déjà pas de confiance en lui avant d'exploser la saison dernière. Peut-être que son attitude a irrité Green, qui ne se cache jamais pour remettre un coéquipier dans les clous lorsqu'il sent que c'est nécessaire...

Loin de nous l'idée de blâmer la victime. Mais on peut facilement imaginer Draymond perdre son calme face à un jeune irrespectueux. Espérons que tout le monde retrouve son calme et l'envie de collaborer dans l'optique d'un back to back.

Draymond Green aurait frappé Jordan Poole à l'entraînement, sanction à venir

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest