Le jour où les Bucks ont refusé Stephen Curry

Les Milwaukee Bucks et les Golden State Warriors ont discuté d’un échange impliquant Stephen Curry en 2012.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le jour où les Bucks ont refusé Stephen Curry

Le succès d’une franchise se construit sur des hommes, des décisions et… de la chance. Les Golden State Warriors sont l’une des organisations les plus victorieuses du sport US depuis l’avènement de Stephen Curry. « Des années lumières d’avance sur la concurrence », comme le disait leur propriétaire Joe Lacob. Un terme qui fait grincer les dents de Marc Lasry, son homologue aux Milwaukee Bucks.

Invité d’un podcast, ce dernier a notamment raconté comment les Warriors ont envisagé de transférer Curry dans le Wisconsin il y a dix ans.

« Je ne sais pas s’il aurait été possible d’avoir des années lumières d’avance s’ils avaient échangé Stephen Curry contre Andrew Bogut. C’était ça le deal. Mais les médecins des Bucks ont pensé que les chevilles de Steph ne tiendraient pas le coup. Donc je ne suis pas sûr que ce soit vraiment des années lumières d’avance. C’est aussi de la chance et il n’y a pas de soucis avec ça. »

Les Bucks ont finalement récupéré Monta Ellis, Ekpe Udoh et Kwame Brown en l’échange d’Andrew Bogut et de Stephen Jackson. Un transfert qui aurait évidemment eu bien d’autres conséquences si Stephen Curry y avait été inclus à la place d’Ellis comme ça semblait être le plan initialement. Le GM des Warriors de l’époque, Larry Riley, avoue les discussions mais défend ses intentions.

« La seule manière de faire cet échange c’était de les laisser amener la négociation sur Stephen Curry. C’est comme quand vous allez pêcher, vous amorcez d’abord. J’ai toujours voulu faire basculer le deal sur Monta, c’était mon plan du début jusqu’à la fin. Mais bon entamer la discussion, il fallait parler de Steph. »

C’est ironique comment les GM ont toujours une bonne excuse ou une bonne explication même quand l’affaire est passée depuis longtemps. 12 dirigeants ont laissé passer Kobe Bryant le soir de la draft 1996 et tous avait une très bonne raison – du moins à les écouter – avec le recul.

Alors peut-être que Riley dit la vérité mais c’est étrange que ce soit les Bucks qui ont amené Stephen Curry dans la discussion alors que ce sont aussi eux qui l’ont refusé en raison de ses problèmes de santé. Bref, tant mieux pour les Warriors.

Stephen Curry révèle le nom de la seule autre équipe NBA pour laquelle il pourrait jouer

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest