Le recap du Quai 54 2021

Le recap du Quai 54 2021

Retour sur cette belle édition du Quai 54 2021 !

HangtimeMarsPar HangtimeMars | Publié  | BasketSession.com / HOOP CULTURE / Streetball

L'annonce du retour du Quai 54 a été l'une des (très) belles surprises de ce mois de juillet. Après une année blanche à-cause-de-vous-savez-quoi, le plus grand tournoi de streetball au monde a organisé une version assez particulière, limitée forcément par les contraintes sanitaires, entrainant une jauge réduite par rapport aux éditions précédentes.

Pour autant, Hammadoun Sidibé et Thibaut de Longeville n’ont pas voulu offrir au public parisien un épisode au rabais. Comme toujours, le cadre était magique, sur les jardins du Trocadéro avec une vue imprenable sur la Tour Eiffel. Ecrans géants, système son impressionnant, et ce superbe parquet reprenant les imprimés choisis en 2021 pour la collection textile et sneakers.

Quai 54

 

Quai 54

Une grande et belle scène pour de grandes et belles équipes, et pour la première de l'histoire du Quai, un tournoi féminin qui nous a régalé, par son niveau et son engagement.

Amaury Leveaux (champion olympique de natation 2012) et Émilie Gomis ont monté la team Spantale, la joueuse WNBA Marie Gülich s'est engagée avec Der Stamm, Mamoutou Diarra a emmené l'internationale Olivia Epoupa dans la Diarra Academy, les espagnoles d'El Palo s'étaient bardées de joueuses pros espagnoles et italiennes, Hale Bopp a présenté un beau melting pot, la Suisse a ramené Los Niaquos, les françaises de Blood Fam ont misé sur la jeunesse, et pour finir Street To The Quai a pu bénéficier de l'expérience de l'internationale malienne Diana Gandega.

Quai 54

 

Quai 54

D'entrée, on a pu sentir que les espagnoles d'El Palo avaient une envie et un niveau au dessus des concurrentes, malgré une foule clairsemée le samedi en matinée.

Alternant avec les matchs des hommes, le tournoi a gagné en intensité. On change vite les ballons 6 pour du 7 (avec interdiction pour le public de les toucher à-cause-de-vous-savez-quoi) et on envoie du très très lourd.

Les allemands de Der Stamm (8 participations, rien que ça), les français de Hood Mix avec Darel Poirier et Boris Dallo (joueur du Portel), les espagnols d'El Palo et leurs pros de la Liga ACB et internationaux de 3x3 dont Javier Meras, les monstres du Cartel avec Mathias Lessort (Monaco), Jordan Aboudou et l'incroyable Kevin Franceschi du Paris Basketball.

Chouchous de Mokobé (venu une fois de plus ambiancer le week end), l'équipe Mali, composée de pratiquement toute la sélection nationale, et pour terminer ML Crew et l'incroyable escouade de La Fusion, cinq fois championne du Quai, qui a ramené Amara Sy, Kevin Seraphin, Noel Bongou-Colo ou encore la fusée Sylvain Francisco.

 

Quai 54

 

 

Quai 54

Que du beau monde qui a su offrir de superbes quarts de finale tout au long d'une première journée marquée par l'arrivée du soleil et (thank God !) de l'été parisien. Ls organisateurs ont réservé une belle surprise en appelant en Facetime Carmelo Anthony (en direct de sa voiture) qui présentera le projet de fin d'études du programme Casa 93.

La Fusion quant à elle n'aura pas pu jouer, supplantée par le live de Leto, puis bloquée par la nuit et l'arrivée d'un Dunk Contest condamné à se faire dans l'obscurité, ce qui rendu le duel entre Tony Crosby II (USA), Jordan Southerland (USA), Isaiah Rivera (Puerto Rico), et Jonathan Clark (USA) encore plus magique, sur fond d'une Tour Eiffel scintillante.

C'est la "pulga" Tony Crosby II, 1m70, qui a remporté à près de 23 heures une épreuve orchestrée par la légende Kadour Ziani, et qui restera à coup sur dans les mémoires.

Quai 54

@360creative

Quai 54

Rendez-vous le dimanche, sous un grand soleil qui se fera de plomb au fur et à mesure de l'avancement de cette journée de cloture qui fait du Quai 54 le temple de la culture urbaine. Au micro l'inusable Jamil (qui usera de sa science du palindrome et de ses notions d'allemand LV1) et Pierre, speaker de Pro A, qui pitchent les matchs pendant que Mokobé sort vanne sur vanne pour distribuer ses cadeaux et relancer les mix diaboliques de Lord Issa, Just Dizle, DJ Jacks, DJ Pee, Ou-Mar, DJ Nasty Nas et DJ Iso.

Le premier match de la journée est le quart de finale de la Fusion qui confirme une impression de puissance sans limite en atomisant ML Crew 43-21. Côté femmes, les demies finales sont dans la lignée de la veille, disputées jusqu'aux dernières secondes, avec El Palo qui domine sur le fil les françaises de Street To The Quai (27-24), et Der Stamm qui bat la Diarra Academy de deux points (20-18).

Les hommes laissent moins de place au hasard : le Cartel cartonne El Palo qui semblait sur une bonne dynamique après un quart convaincant (50-27), et La Fusion ne tremble pas face à Der Stamm (31-23).

La première finale féminine de l'histoire du Quai 54, dont le coup d'envoi si symbolique est donné par Assa Traoré,  verra le couronnement des espagnoles d'El Palo, 27-20 faces aux allemandes. Laia Flores remporte le titre de MVP, largement saluée par un public conquis, qui sera gâté de voir quelques minutes plus tard défiler une ribambelle de VIP allant de Serge Ibaka à Bosh, en passant par Ladj Ly, Thomas NGijol et Ronny Turiaf.

@360creative

 

 

 

La finale messieurs est prête, les joueurs ayant préparé des entrées en dansant (allez checker notre vidéo sur notre page Instagram), une bonne humeur vite oubliée une fois l'entre deux effectué. Enorme surprise, c'est Le Cartel qui s'impose 40-35 après un match solide en forme de revanche (la Fusion les avait éliminés en demi-finale de la dernière édition), et qui verra Mathias Lessort logiquement nommé MVP du tournoi. Place maintenant aux lives, avec SDM et Gazo pour achever une foule surchauffée.

@360creative

 

@360creative

 

Une belle édition qui aura su relever un défi loin d'être gagné, à grand coup d'énergie et de créativité.

Le Quai s'achève, vivement le Quai !

 

Mais le Quai 54 sans sneakers n'aurait aucun sens, voici donc un petit florilège des kicks les plus remarquées du week end !

Quai 54

 

Quai 54

 

Quai 54

 

 

Quai 54

 

 

 

 

 

 

Jordan Brand lève le voile sur la collection du Quai 54 2021

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest