Pour LeBron, le titre 2013 n’était pas un coup de chance

LeBron James et ses coéquipiers sont indignés que certains fans considèrent le titre acquis en 2013 comme "chanceux" en raison du tir miraculeux de Ray Allen.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pour LeBron, le titre 2013 n’était pas un coup de chance
Il y a toujours une part de chance dans un titre NBA. Le talent, la stratégie, le travail, les blessures, la chance… autant de facteurs qui forgent une équipe. Certains refusent d’y croire et préfèrent évoquer le destin. Tout est une question de point de vue. Alors, oui, une franchise sacrée championne NBA a parfois été chanceuse sur une série, un match ou une possession. Mais le Miami Heat refuse – à juste titre – de considérer le titre acquis la saison dernière comme chanceux. Les San Antonio Spurs sont passés à 28 secondes de l’emporter dans ce fameux Game 6. 28 secondes durant lesquels ils ont manqué plusieurs rebonds défensifs, durant lesquels la balle leur a parfois glissé les mains, etc. 28 secondes qui ont mené au tir miraculeux de Ray Allen et offert la prolongation au Heat. Pour certains fans, Miami a eu de la chance durant ces 28 secondes. Et de ce fait, ils considèrent le titre comme chanceux. Une insulte pour LeBron James et ses coéquipiers.
« Nous nous sommes sentis offensés. Ce n’est pas comme si nous étions menés 3-0 et que nous avions gagné les quatre matches suivants. Regardez les chiffres, cette série était très serrée », affirme LeBron James.
Sur l’ensemble de la finale, les Spurs ont inscrit cinq points de plus que le Miami Heat. Les deux équipes se sont rendu coups sur coups lors des quatre premiers matches avant que San Antonio prenne l’avantage dans le Game 5 et soit en bonne position pour l’emporter dans le Game 6. Chaque équipe a infligé un blowout à son adversaire. Tony Parker a lui aussi inscrit un tir assez incroyable en fin de match lors du Game 1.
« Le tir de Tony Parker était quand même incroyable dans le Game 1. Il tombe au sol puis parvient à se relever pour marquer », rappelle Dwyane Wade. « C’était incroyable de gagner comme nous l’avons fait dans le Game 6. On remercie Ray Allen pour ce tir mais il y a d’autres actions qui nous ont menées à la victoire. Evidemment que vous avez besoin d’un peu de chance, ne serait-ce que pour arriver en finale. Mais nous avons remporté le titre. »
On pourra aussi ajouter que Ray Allen s’est entraîné toute sa vie pour ce tir – oui, ce tir précis, il s’entraîne à reculer dans le corner sans regarder ses pieds depuis son arrivée en NBA – et que le travail éliminé la part de hasard… Le Miami Heat a gagné son titre à la régulière mais il faudra désormais le conserver face à une équipe de San Antonio déterminée à prendre sa revanche. Game 1 ce soir.
Afficher les commentaires (37)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest