Ne parlez pas de repos et de playoffs à LeBron James

Si certains aimeraient que la NBA reprenne directement avec les playoffs, LeBron James s'est fermement positionné contre.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ne parlez pas de repos et de playoffs à LeBron James

LeBron James s'entretient à domicile tous les jours, comme il ne se prive pas de le montrer sur les réseaux entre deux Taco Tuesdays. Le "King" se tient prêt à reprendre le basket si la situation le permet. Alors que la NBA étudie tous les scénarios possibles en fonction de l'évolution de la crise sanitaire mondiale autour du coronavirus, LeBron sait déjà dans quelles conditions il aimerait voir la saison 2019-2020 se poursuivre. Autant dire que la star des Los Angeles Lakers n'est pas dans le camp de ceux qui veulent directement passer aux playoffs pour gagner du temps sur le calendrier.

"S'il y a une chose que l'on ne peut pas faire, c'est de passer directement aux playoffs. Ça discrédite la soixantaine de matches que les gars ont passé à se battre pour être dans cette position. Je pense qu'une semaine et demi ou deux semaines de training camp, puis 5 à 10 matches pour êtres prêts pour les playoffs serait la meilleure chose", a expliqué LeBron James lors de son passage dans le Road Trippin' Podcast de ses amis Richard Jefferson et Channing Frye.

Les équipes à la lutte pour les playoffs et mathématiquement encore dans le coup pour la 8e place à l'Est, comme Memphis (8e à l'heure actuelle), Portland, Sacramento et New Orleans, sont sans doute du même avis que LeBron.

S'il s'adaptera évidemment à ce que la NBA décidera, LeBron James aimerait vraiment qu'il y ait du temps et des matches avant la post-saison. Sur le plan personnel, il n'a aucune envie de bénéficier de repos supplémentaire ou d'être préservé.

"Je n'aime pas entendre les gens dire : 'LeBron a 35 ans et tellement de minutes dans les jambes qu'il lui faut beaucoup de repos'. Pour ma part, c'est en fait l'inverse. Quand on a dû arrêter la saison, mon corps m'a dit : 'Mec, qu'est ce qui se passe là ? On est le 13 mars, tu te prépares pour les playoffs, pourquoi est-ce que tu t'arrêtes ?' J'allais aborder le virage final en étant prêt pour les playoffs. Je pense qu'on en fait un peu trop avec le facteur repos".

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest