Lou Williams est un mentor génial pour Trae Young, mais pas pour ce que vous pensez

On associe rarement Lou Williams à la notion de leadership. Pourtant, sa présence est l'une des raisons pour lesquelles Atlanta et Trae Young sont aux portes du paradis.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lou Williams est un mentor génial pour Trae Young, mais pas pour ce que vous pensez

Trae Young est l'homme du moment en NBA. En quelques mois, le meneur des Atlanta Hawks est passé de jeune joueur sur une pente compliquée à superstar capable de qualifier son équipe en finale de la Conférence Est. Outre la promotion de Nate McMillan comme head coach et son propre travail, Young a bénéficié de la présence d'un joueur qu'on ne cite pas tant que ça dans la réussite de cette équipe : Lou Williams.

De retour dans sa ville natale, celle où il a ses habitudes et connaît toutes les bonnes adresses nocturnes, "Lou Will" a apparemment joué un rôle essentiel dans le développement de Trae Young, entre autres.

"Lou Williams est le meilleur vétéran avec lequel Trae a joué. De loin ! Je ne dis pas ça contre les autres gars qui étaient là avant lui, mais les conversations que Lou a eues sur et en dehors du terrain avec Trae et les autres ont complètement changé leur carrière. Mon fils m'a dit que Lou Williams est le plus humble des joueurs qui ont réussi dans cette ligue", a tweeté Rayford Young, le père de Trae.

Trae Young cale un petit move insolent, la (bonne) réaction de Giannis

A la base, on imaginait plus Rajon Rondo tenir ce rôle après son arrivée à Atlanta lors de la dernière intersaison. L'expérience a été de courte durée et c'est finalement le trade de Lou Williams, que l'on associe finalement assez rarement avec les notions de leadership et de mentor, qui a eu cette présence et ce charisme décisifs pour des joueurs comme Trae Young.

Sur le terrain, l'ancien joueur des Los Angeles Clippers est en plus très loin d'être ridicule, même s'il ne joue qu'une dizaine de minutes par match. Lui qui déprimait après son départ de L.A. parce qu'il craignait de ne pas retrouver une situation aussi compétitive doit se frotter les mains à l'heure qu'il est. Disputer une finale de Conférence avec la franchise de sa ville et fêter les victoires au Magic City en dégustant des chicken wings, est-ce que ce n'est finalement pas ça, la définition du bonheur ?

Trae Young fait déjà mieux que toutes les légendes des Atlanta Hawks

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest