Manu Ginobili « Ça va être une saison différente »

Orphelin de Tim Duncan, Manu Ginobili est finalement resté à San Antonio, et s'est livré sur sa fin d'exercice mouvementée et la saison à venir.

Tom LansardPar Tom Lansard  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Manu Ginobili « Ça va être une saison différente »
L'élimination en demi-finales de conférence Ouest face au Oklahoma City Thunder en mai dernier était bel et bien la dernière sortie du Big Three des Spurs. Depuis, Tim Duncan a tiré sa révérence, et il s'en est fallu de peu pour que le fabuleux gaucher des texans Manu Ginobili n'en fasse de même. Dans un entretien avec The Vertical, "El Manu" explique également que l'impensable aurait pu se produire, à savoir voir l'arrière argentin sous une autre tenue la saison prochaine, du côté de Philadelphie :
"Le fait que Philadelphie ait un grand coach et une personne que j'apprécie autant que Brett Brown, a rendu l'offre encore plus attirante dans le cas où les Spurs ne se présentaient pas" confie Manu Ginobili dont l'offre des Sixers aurait multiplié par 5 celle des Spurs (entre 16 et 17 millions de dollars contre 3 millions. "Mais les Spurs se sont alignés et ils ont toujours été la priorité".
Un cas de figure invraisemblable que d'imaginer Ginobili dans une autre franchise que celle des San Antonio Spurs. Une éventualité que l'équipe de Gregg Popovich a tout fait pour éviter, surtout après l'annonce de la retraite de Tim Duncan :
"Perdre Tim a rendu absolument impératif le fait de le garder", a expliqué Popovich à The Vertical à propos de Manu Ginobili. "Les perdre tous les deux en même temps, cela aurait été comme mourir d'une centaine de coups de couteaux. Ça aurait été horrible".
Ce ne sont certainement pas les fans des Spurs qui le contrediront, Ginobili en ayant profité pour tresser des louanges à son ex-coéquipier, en insistant sur la particularité de cette saison à venir :
"Cette saison va être différente, être là avec les Spurs sans lui. C'était un coéquipier incroyable. Une personne dont j'ai appris beaucoup. Avec qui j'ai pris du plaisir à jouer. Seul l'équipe l'importait, les accolades, il n'accordait pas d'importances aux All-Star games, ces trophées, il ne pensait qu'à nous conduire jusqu'au mois de juin" rajoute le quadruple champion NBA.
 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest