Marcus Camby : « Ils rigolent, ils prennent vraiment du bon temps »

Le pivot vétéran a des fourmis dans les jambes mais pourrait faire son entrée demain contre Dallas.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Marcus Camby : « Ils rigolent, ils prennent vraiment du bon temps »
Alors que les Knicks réalisent un début de saison parfait en étant à ce jour la seule équipe invaincue de la ligue, Marcus Camby attend toujours de faire ses débuts avec sa nouvelle équipe, plus de dix ans après avoir quitté Big Apple pour rejoindre Denver. Victime d'une élongation au mollet, le pivot de 38 ans n'est pas encore à 100 % mais il commence à s'impatienter lui qui espérait faire sa rentrée dès le match d'ouverture contre le Heat.
« Evidemment que je veux jouer, je voulais jouer contre Miami mais ce n’est pas moi qui décide », a-t-il confié à News Day.
Camby voit néanmoins le bout du tunnel après plusieurs semaines passées à se soigner à l'écart du groupe. Il a désormais repris l'entraînement collectif et si on en croit Mike Woodson, il pourrait rapidement faire son retour à la compétition. Un nouveau point sera fait ce jeudi.
« Il doit encore faire attention mais dans l’ensemble, il est très actif, il court, il a participé à tous nos exercices. Nous allons donc prendre les jours les uns après les autres et nous verrons aujourd’hui où nous en sommes », a annoncé le headcoach new-yorkais.
En fonction de son état de forme, l'ancien Rocket pourrait même jouer quelques minutes demain lors de la réception de Dallas au Madison Square Garden. Objectif pour lui ? Apporter son expérience et s'adapter au jeu mis en place par ses partenaires qui ont décidé de miser sur le collectif cette saison. Une résolution qui s'avère pour le moment payante et que Camby a pu observer depuis le banc lors des trois premiers matches.
« J’étudie beaucoup le jeu. Ça fait longtemps que je joue. Je suis familier avec beaucoup de choses. J’essaie juste de voir ce que je peux apporter sur le terrain sur le plan défensif et voir comment je peux aider mes coéquipiers le mieux possible. »
Impressionné par les débuts en fanfare des Knicks, le pivot vétéran souligne également la bonne humeur qui règne dans le groupe et qui selon lui est l'un des facteurs de la réussite de New York en ce mois de novembre.
« Les gars jouent d’une manière exceptionnelle. Ils prennent du plaisir à jouer, ils rigolent, ils prennent vraiment du bon temps. Ils se facilitent le jeu mutuellement, je pense qu’ils sont dans la bonne direction. »
A lui maintenant de se mettre au diapason des autres vétérans qui, à l'image de Rasheed Wallace, Jason Kidd ou Pablo Prigioni, ont pour le moment largement répondu aux attentes de leur entraîneur et de l'exigent public du Garden.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest