Les 5 trades qui peuvent complètement chambouler la NBA

Les 5 trades qui peuvent complètement chambouler la NBA

Alors que la Free Agency NBA approche, on a mis au point cinq trades qui pourraient bouleverser le paysage de la ligue la saison prochaine.

Chris Paul, pour faire rêver Boston

Les Boston Celtics ne sont pas passés loin des finales NBA (défaite 2-4 au dernier tour à l’Est) et ils sont encore jeunes. L’avenir leur appartient. Ils iront aussi loin que Jayson Tatum et Jaylen Brown peuvent les porter. Mais ils peuvent aussi accélérer le processus. En faisant venir Chris Paul. Alors, ce transfert est très cruel pour Kemba Walker, signé par la franchise du Massachussetts en 2019, mais Danny Ainge, le GM, a déjà prouvé qu’il n’en avait rien à faire des états d’âmes de chacun.

Les Celtics ont besoin d’un meilleur meneur en playoffs – même si c’est un peu injuste parce que Kemba a joué en revenant de blessure. Et si en plus c’est un vétéran expérimenté capable de se comporter en leader… c’est tout bénéfice.

Attention, c’est technique : Boston récupère Chris Paul, Oklahoma City récupère le premier tour des Celtics en 2020 mais aussi Markelle Fultz et Aaron Gordon du Magic, Orlando récupère Kemba Walker et deux choix au second tour (un du Thunder, un des Celtics). Le Magic tient enfin son meneur confirmé capable de mener l’équipe un peu plus haut en playoffs, ce qui semble être l’ambition de la franchise floridienne. Et en lourdant Gordon, elle fait de la place pour Jonathan Isaac (quand il reviendra de blessure).

Chris Paul, le respect retrouvé

Les dirigeants du Thunder auraient fait savoir qu’ils ne seraient pas trop gourmands pour CP3. Ils veulent un pick et un ou plusieurs jeunes. Ils en ont deux, dont un meneur susceptible de s’associer à Shai Gilgeous-Alexander. Gordon n’a lui que 25 ans et il peut encore progresser. Cette équipe sera très athlétique, à l’image de la franchise depuis son déménagement dans l’Oklahoma.

Il y a toujours le risque que les rapports entre Chris Paul et les jeunes de l’équipe (Brown, Tatum) soient délicats. Mais CP3 n’est pas Irving – no disrespect. Il peut leur apporter. Et cette équipe peut vraiment viser haut.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest