Ces trois trades de vétérans qui changeraient la donne en NBA

Ces trois trades de vétérans qui changeraient la donne en NBA

Focus sur trois joueurs d’expérience en perdition dans leur franchise actuelle, capables de faire la différence dans des équipes ambitieuses cette saison.

Maxime BodilisPar Maxime Bodilis | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Voici trois propositions de trades pour des joueurs, expérimentés, dont tout le monde reconnaît le talent en NBA, mais qui ne sont pas dans la situation idéale à ce stade de leur carrière.

Bojan Bogdanovic aux Lakers

L.A. reçoit : Bojan Bogdanovic
Detroit reçoit : Gabe Vincent, Cam Reddish et compensation draft

Poursuivant leur reconstruction depuis plusieurs années et en dépit d'un démarrage poussif, les Pistons semblent avoir, enfin, posé les fondations de leur projet de reconquête. Monty Williams, sacré Coach of The Year en 2022, est arrivé cet été en provenance de Phoenix, et les derniers choix de drafts effectués par la franchise du Michigan (Cade Cunningham, Jalen Duren) commencent à porter leurs fruits. La franchise, qui aligne le plus jeune roster de la ligue (22,8 ans de moyenne d'âge), semble sur la bonne voie pour redresser la barre à moyen terme. Au point que la présence en son sein de Bojan Bogdanovic, 34 ans, apparaisse aujourd'hui comme une anomalie. Car le sniper Bosnien, qui a réalisé sa meilleure saison statistique l'an dernier (21,6pts à 48,8% au tir), n'a plus le temps.

Alors qu'Ausar Thompson, drafté en 5ème position en juin dernier, apparait comme le futur de la franchise à l'aile (12,0 pts, 10,3 rbds, 3,7 as et, 1,9 blk), il est temps pour l'ancien Jazz de mettre les voiles et de renouer avec une équipe ambitieuse. Dans cette optique et au regard des leurs problèmes en attaque en ce début de saison (25ème Offensive Rating), le fit parfait pourrait bien être les Lakers. Les hommes de Darvin Ham piochent à 3 point avec des stats catastrophiques en la matière: 23ème au % (34,3%), 29ème au nombre de 3 pts inscrits (10,1).

Les qualités au shoot (près de 40% à 3 points en carrière) et la capacité à jouer sans ballon de Bogdanovic sont tout ce dont ont besoin Lebron et sa bande. En échange d'un Gabe Vincent en grande difficulté dans le contexte californien et du talentueux Cam Reddish (24 ans), susceptible de s'intégrer à un projet jeunes comme celui des Pistons, le deal pourrait bénéficier aux deux équipes. C'est tout ce qu'on souhaite au natif de Mostar, trop fort pour servir de tuteur à des gamins en NBA.

REVERSE présente son premier livre : Une saison en enfer

Evan Fournier aux Sacramento Kings

Sacramento reçoit : Evan Fournier
New York reçoit : Trey Lyles, Chris Duarte, compensation draft

Dire que la situation de notre Evan national à New York est compliquée relève de l'euphémisme. L'ancien joueur du Magic n'a disputé que 15 des 91 dernières rencontres de sa franchise et a foulé les parquets pour la première fois de la saison cette nuit. Une situation ubuesque au regard du talent du joueur, du montant de son contrat (18M$/an) et de la qualité de sa première saison sous les couleurs des Knicks, durant laquelle il s'est notamment emparé du record du nombre de tirs à 3 points inscrits sur une saison (241). L'heure est venue pour le Francilien de naissance, encore dans son prime, de quitter la Grosse Pomme.

Les Kings, qui peinent à retrouver l'efficacité offensive de la saison dernière (1er à l'Offensive Rating l'an dernier, 17ème cette saison) constitueraient un point de chute intéressant pour le Français, qui prendrait le leadership de la second unit de Sacramento avec Malik Monk, en apportant l'adresse extérieure (37,9% à trois points en carrière) qui manque aux hommes de Mike Brown (23ème au pourcentage à 3 points cette saison avec 33,9%).

Les Knicks récupèreraient Trey Lyles, parfait pour faire souffler Julius Randle et offrir à Tom Thibodeau d'autres options derrière Mitchell Robinson et Isaiah Hartenstein, ainsi que Chris Duarte, décevant depuis son départ d'Indiana. Une chance de se relancer pour le natif de Puerto Plata (Republique Dominicaine), qui a fait son lycée à New York, sous les yeux de la grande communauté dominicaine installée à Big Apple.

Malcolm Brogdon au Miami Heat

Miami reçoit : Malcolm Brogdon, Matisse Thybulle
Portland reçoit : Kyle Lowry

A l'image de la situation de Bojan Bogdanovic aux Pistons, les Blazers ne semblent pas aujourd'hui sur la même timeline que celle de leur meneur titulaire, Malcolm Brogdon. Au sein d'une franchise qui mise sur sa nouvelle pépite, Scoot Henderson, et le développement de jeunes joueurs prometteurs (Anfernee Simons, Shaedon Sharpe), le vétéran, qui fêtera ses 31 printemps en décembre prochain, perd son temps dans l'Oregon, où il est engagé jusqu'au terme de la saison 2024-2025. Alors que la saison NBA s'annonce très longue à Portland (avant derniers à l'ouest), l'heure de partir a sonné pour l'ancien Celtic.

Et la meilleure option pour Brogdon pourrait bien être le Heat, où Kyle Lowry n'est plus que l'ombre de lui-même (6,8pts à 40,7%). Les Blazers, qui enverraient par la même occasion Matisse Thybulle et son gros contrat (10,5M$ en 2023-2024) du côté de la Floride, se donneraient un maximum de flexibilité financière en vue de la prochaine Free Agency NBA pour accélérer leur reconstruction. De son côté Miami accueillerait deux défenseurs d’élite, dans la parfaite lignée des valeurs de Pat Riley, et surtout un meneur de grand talent pour dynamiser une attaque trop moribonde pour espérer retrouver les NBA Finals en juin prochain (18ème à l’Offensive Rating).

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest