Olivier Sarr, grande première encourageante pour le dernier français arrivé en NBA

Olivier Sarr disputait ses premières minutes avec le Oklahoma City Thunder hier soir. le Français s'est distingué.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Olivier Sarr, grande première encourageante pour le dernier français arrivé en NBA

Il y a un nouveau représentant français en NBA. Olivier Sarr, 22 ans, a effectué ses débuts avec le Oklahoma City Thunder la nuit dernière. Une grande première plutôt positive pour le Toulousain, auteur de 4 points, 5 rebonds et 2 blocks en 12 minutes lors de la défaite contre les Sacramento Kings (111-117).

« Je suis excité et très heureux d’être ici. Je suis reconnaissant de l’opportunité qui m’est donnée par le Thunder. Mais je ne vais pas mentir, j’étais nerveux. Je ne savais pas qu’on allait aussi vite faire appel à moi. C’était incroyable », confiait l’intéressé après ses débuts.

Avec ses 2,13 mètres et ses longs bras, Sarr s’est fait remarquer près du cercle. Il a manqué un peu d’adresse (1 sur 3, un tir raté derrière l’arc) mais il a converti ses deux lancers. En tout cas, ça donne envie d’en voir plus. Le joueur formé au Centre Fédéral et passé par la NCAA – Wake Forest puis Kentucky – est l’un des espoirs du basket tricolore.

Non drafté, c’est en G-League qu’il faisait ses gammes depuis le début de la saison. Avec 7 points et 5 rebonds de moyenne dans l’antichambre de la NBA. Mais les nombreux cas de COVID-19 au sein du roster d’OKC lui ont permis de faire le grand saut. Il a été appelé en renfort, retrouvant ainsi son compatriote Théo Maledon, pour faire le nombre dans la peinture.

Son contrat ne s’étend que sur dix jours et Olivier Sarr dispose donc d’un temps limité pour faire ses preuves. Mais c’est déjà un premier contact intéressant avec la NBA.

Deep in the Forest : plongée exceptionnelle dans la saison NCAA d’Olivier Sarr à Wake Forest

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest