Rajon Rondo : « Si j’étais LeBron, j’aurais des doutes »

Alors que LeBron James pourrait devenir free agent cet été, Rajon Rondo s'est montré sceptique sur les chances de voir LeBron James prolonger au Miami Heat.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rajon Rondo : « Si j’étais LeBron, j’aurais des doutes »
Ce n'est un secret pour personne, Rajon Rondo n'est pas du genre à avoir sa langue dans sa poche, surtout quand il s'agit de parler du Heat, ennemi juré des Celtics. Invité cette semaine sur le plateau d’ESPN Numbers Never Lie, le meneur de Boston s'est confié sur bon nombre de sujets mais il s'est attardé plus longuement sur la situation de LeBron James. Alors que ce dernier à la possibilité de devenir free agent cet été, le maître à jouer des C's a exprimé ses doutes quant à l'avenir du King en Floride. Selon lui, le Heat arrive en fin de cycle, raison pour laquelle "RR" estime qu'il serait à ce jour légitime que LBJ s'interroge sur une éventuel départ.
« Je pense vraiment qu’il devrait avoir quelques doutes au sujet du Heat, surtout sur la manière dont ils ont joué en finales. Ils ne se sont pas montrés sous leur meilleur visage. Pour eux, jouer la finale n’est pas suffisant, ils doivent la gagner. »
Rajon Rondo s'est montré tout aussi sceptique sur les chances de voir les Tres Amigos continuer à faire gagner le Heat dans les saisons à venir.
« Si j’étais LeBron, j’aurais quelques doutes sur mon avenir à Miami car il n’a pas été aidé en finales. Comment peuvent-ils s’améliorer désormais ? Quelle direction souhaitent-ils prendre ? Au niveau du salary cap, si tous les membres du Big Three décident de jouer pour 20 millions de dollars, il leur restera 2 ou 3 millions dollars à dépenser. A partir de là, qui acceptera de jouer au salaire minimum ? Ce sera difficile pour eux d’attirer des joueurs. »
Enfin, le dernier rescapé de l'équipe sacrée championne en 2008 a profité de son passage à la télévision pour adresser un petit tacle à Dwyane Wade, en souffrance lors des finales et qui semble plus que jamais sur la pente descendante.
« Etant donné la manière dont Dwyane Wade a joué en finales, j’aurais quelques doutes si j’étais LeBron. Si mon acolyte, mon go-to-guy joue mal, sur qui vais-je m’appuyer quand je n’ai pas la balle ? J’ai le sentiment que ni Wade ni Chris Bosh n'ont pu être ce gars. »
 
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest