(Réactions) Doc Rivers : “C’est un dur, Fisher a fait la différence ce soir”

Dans un 4e quart temps tendu et crispé dans lequel Kobe Bryant n'arrivait plus à trouver le chemin du panier, Derek Fisher a poussé sur ses vieilles jambes pour sauver son équipe et arracher le Game 3. Héros incontesté de ce match, tout le monde a salué sa performance exceptionnelle... mais finalement tellement habituelle. "A […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dans un 4e quart temps tendu et crispé dans lequel Kobe Bryant n'arrivait plus à trouver le chemin du panier, Derek Fisher a poussé sur ses vieilles jambes pour sauver son équipe et arracher le Game 3. Héros incontesté de ce match, tout le monde a salué sa performance exceptionnelle... mais finalement tellement habituelle.
"A vrai dire, il l'a fait maintes et maintes et maintes fois," déclarait Kobe par rapport au lay up plus la faute ultra clutch réussi par Fisher dans le 4e. "Alors, c'est presque sa responsabilité dans l'équipe de réussir des paniers comme ça."
Effectivement, Derek Fisher est connu et reconnu pour sa capacité à planter des shoots assassins dans le 4e quart temps et c'est aussi le seul joueur à qui Bryant fait entièrement confiance dans le money time pour prendre les derniers shoots.
"Il a vu l'ouverture et a tenté une percée très audacieuse. C'était impératif qu'il réussisse cette action pour que l'on gagne le match," expliquait Phil Jackson. "Quand il a l'opportunité de prendre le tir qui tue, on a l'impression qu'il est toujours prêt et dispo pour ça."
Pendant les 8 premières minutes du 4e quart temps, Derek Fisher va planter 4 des 5 paniers des Lakers et donne un avantage décisif à son équipe face à des Celtics bien trop concentrés sur le seul Kobe Bryant. Et Derek assure enfin la gagne sur un lay up ultra couillu à 49 secondes du buzzer qui permet aux Lakers de définitivement mettre la main sur le Game 3 en passant à +7.
"Derek Fisher a fait la différence ce soir," expliquait Doc Rivers. "C'est un dur, un joueur rugueux et il a arraché le match pour eux. Je pense que Kobe était en train de lutter et Fisher a pris le match en main. Je ne sais pas combien il en a mis dans le 4e quart temps mais il a planté la plupart de ses points dans la dernière ligne droite."
Fisher termine le match avec 16 points à 6/12 mais aura surtout réussi à scorer 11 points dans le 4e quart temps pendant que Kobe and co enchaînait les briques.
"On était encore très déçus d'avoir perdu le match 2 dans notre salle. Je pense que ça nous a marqué et ça nous a rappelé encore plus la défaite en 2008," expliquait Fisher. "On n'a jamais douté de notre capacité à gagner ici. ... On sait très bien que si nous voulons être les meilleurs, nous devons réussir à gagner n'importe où et n'importe quand."
"Je pense que quand vous évoluez dans ce sport et que vous vous maintenez en forme pour tenir 14 saisons, vous commencez à reconnaître que vivre ces moments, être à ce niveau de la compétition est vraiment exceptionnel. Ce n'est pas quelque chose qui arrive à chaque saison," ajoutait Fisher. "Dans 5 ou 10 ans, lorsque je serai parti depuis longtemps, j'aurais détesté avoir l'impression de ne pas avoir tout donné ce jour là pour aider mon équipe. Les choses se sont bien passées aujourd'hui, et nous avons 2 victoires de plus à obtenir pour avoir la chance de poser une belle casquette sur nos têtes."
"Evidement, nous ne pensions pas qu'Allen allait faire un 0 sur 13, mais c'est très dur pour lui de courir partout en attaque et ensuite de défendre dur sur Kobe de l'autre côté," expliquait Fisher très humblement pour justifier la contre performance de Ray Allen. "Je veux dire, ça arrive à tout le monde de ne plus avoir de jambes. A force de défendre sur lui, moi aussi j'avais les jambes coupées. Donc, il y a des soirs comme ça où vos jambes ne suivent pas parce que vous avez trop défendu de l'autre côté, mais vous ne le verrez pas faire un nouveau 0 sur 13 jeudi soir, c'est certain."
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest