RoY Race : Luka toujours là, JJJ monte en flèche

RoY Race : Luka toujours là, JJJ monte en flèche

Petit point sur la course au titre de Rookie of the Year.

7- Collin Sexton (Cleveland Cavaliers)

Ses stats : 14.5 points, 2.5 passes et 3.2 rebonds, à 44.2% en 29 minutes/match.

6- Marvin Bagley III (Sacramento Kings)

Ses stats : 13 points, 6.2 rebonds et 1.8 contre à 51% en 24 minutes/match. Voilà deux joueurs assez hypés depuis le lycée et leur première et unique année à la fac. Les deux ont déjà traversé quelques tempêtes et sont en train de s'en relever. On laisse Sexton un cran derrière, tant il commence seulement à être à son aise chez les Cavs. La rumeur disait que la plupart des vétérans étaient très déçus de son niveau de jeu. L'un d'entre eux avait dit, sous couvert d'anonymat évidemment que Sexton "ne savait pas jouer au basket". Un problème qui se règle petit à petit avec la montée en régime de l'ancien dragster d'Alabama. On ne voit toujours pas en lui un meneur altruiste et concerné par le rayonnement de ses partenaires, mais on ne peut pas nier que certaines des perfs au scoring valent le détour. Le voilà désormais à 14.5 points de moyenne et avec bien plus de confiance de la part de ses partenaires malgré les résultats désastreux et le mode tanking activé. Bagley reste un cran au-dessus à nos yeux. L'ancien joueur de Duke a beau être au coeur des querelles entre son coach et l'un de ses supérieurs, sa production et son envie de démontrer sont intéressantes. En sortie de banc, le jeune intérieur reste rarement tranquille et approche fréquemment les double-doubles et les séquences positives. Il a, à sa manière, lui aussi contribué au bon de début de saison des Kings. Petit problème : son temps de jeu a augmenté alors que Sacramento est rentré dans le rang et enchaîne les défaites en ce moment. Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest