Stephen Curry se troue encore et les Timberwolves enfoncent les Warriors

Quatrième défaite en onze jours pour les Golden State Warriors battus à Minnesota. Stephen Curry a manqué le tir pour la gagne.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Stephen Curry se troue encore et les Timberwolves enfoncent les Warriors
L'an dernier, battre les Golden State Warriors relevait de la mission impossible (ou presque) tout simplement parce que Stephen Curry et ses coéquipiers ne laissaient aucune marge d'erreur possible à leurs adversaires. Un demi-mètre d'espace et le MVP bombardait un trois-points. Une rotation de retard et les Californiens trouvaient un joueur démarqué. Une hésitation se payait par un drive vers le cercle. C'est en exploitant sans cesse les légères failles de la défense et en ne commettant que très peu de fautes que les Warriors ont remporté 73 rencontres en saison régulière. Un record NBA. Ils ne marchent plus sur l'eau cette saison. Ils sont toujours parmi les plus forts - peut-être même les plus forts au complet - mais ils ont des petits défauts récurrents qui sont désormais exploités par des vis-à-vis nettement moins stressés à l'idée de jouer une armada en peine. Les Minnesota Timberwolves l'ont encore prouvé hier. Karl-Anthony Towns a fait sentir sa présence dans la raquette de Golden State tout le match. Ni Zaza Pachulia, ni Draymond Green n'ont pu contenir le jeune sophomore auteur de 23 points et 9 rebonds. Les joueurs de Steve Kerr ont donc été contraints de courir après le score. Ils ont fini par revenir dans le match dans le quatrième QT. Le moment propice pour hausser le niveau de jeu, limiter les erreur et faire fructifier celles des jeunes Wolves ? Toujours pas. Andrew Wiggins a bien manqué deux lancers à moins d'une minute de la fin. Curry a bien redonné l'avantage aux siens dans la foulée avec un flotteur en pénétration. Mais malgré ça, les Warriors n'ont pas su capitaliser. Wiggins, auteur de 24 pts au total, a fait preuve d'agressivité dès l'action suivante et a su provoquer une faute en attaquant le cercle. Faute contesté par Kerr, Green et plusieurs joueurs de Golden State après le match. Toujours est-il que la star montante des Wolves a rentré ses deux lancers-francs. Stephen Curry a eu 12 secondes pour donner la victoire à son équipe. Ricky Rubio, 17 pts et 13 pds hier, l'a bien contenu. Le double MVP a eu bien du mal à le prendre de vitesse et il s'est résolu à prendre un tir à mi-distance, contesté, qui a roulé autour du cercle avant de ressortir. Il s'en est fallu de peu pour que la balle rentre, ce qui aurait changé toute la narrative. Mais les faits sont là : les Warriors ont encore perdu et Curry s'est encore troué. Il a certes marqué 26 points mais il a converti une seule de ses huit tentatives derrière l'arc. Il a perdu 6 ballons et il a terminé avec un différentiel négatif (-5). Il attendra avant de se rassurer. Les Warriors affrontement les Spurs dans un choc au sommet tronqué puisque Kawhi Leonard sera absent du côté de San Antonio alors que Kerr a déjà prévu de reposer tous ses cadres, éreinté mentalement par cette série de défaites si inhabituelle pour les champions NBA 2015.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest