Steve Kerr s’est pas prêt à tout risquer pour battre le record des Bulls

Steve Kerr a rappelé qu'il ne cherchait pas à tout prix à battre le record de victoires des Chicago Bulls de 95-96.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr s’est pas prêt à tout risquer pour battre le record des Bulls
Alors qu'il ne reste que cinq matches et que les Golden State Warriors n'ont besoin que de quatre victoires pour atteindre les 73 succès et ainsi battre le record des Chicago Bulls datant de1996, Steve Kerr ne fait pas de cet objectif, une priorité absolue.
"On n’est pas en train de pousser pour battre le record. Tout ce qu’on a dit, c’est que ce serait bien de le battre. On aimerait bien, mais si je poussais vraiment, je ne laisserais certainement pas Shaun Livingston et Bogut au repos, et je ferais plus jouer mes titulaires. Je ne sais pas si les gens disent que nous faisons tout pour le battre, parce que ce n'est pas exactement ça. On aimerait le battre, mais on veut aussi reposer nos joueurs et se préparer pour les playoffs", a t-il dit.
L'histoire serait extraordinaire pour le coach californien. Déjà présent dans l'équipe des Bulls détentrice de ce record, il serait alors le tacticien qui l'aurait battu. Et d'ailleurs, un de ses anciens coéquipiers de l'époque, Luc Longley, lui rappelle, avec humour, qu'en cas de nouveau bilan record, on oubliera ce qu'il a fait sur le terrain quand il jouait.
"Il m’a dit : "Tu sais que tu n’as pas pensé à tout dans cette histoire, ta réputation de coach est déjà faite, tu as gagné le titre et les gens sauront plus tard que tu étais un bon coach. Mais comme joueur, tu étais au mieux médiocre et si tu bats ce record, personne ne se souviendra de toi en tant que joueur, t'en penses quoi ?" Et je lui ai alors dit, "Attends, tu parles de toi ou de moi ?". Il a répondu : "Les deux".
Prochaine marche pour Steve Kerr et ses Dubs cette nuit face à Minnesota avant d'accueillir les Spurs jeudi.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest