Steve Nash répond aux critiques sur sa superteam : « Rien d’illégal »

Steve Nash ne comprend pas ce que les gens, très critiques du recrutement clinquant des Nets, attendent de lui.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Nash répond aux critiques sur sa superteam : « Rien d’illégal »

Steve Nash a beau éviter les réseaux sociaux et les plateaux TV, il est encore obligé de répondre aux questions de la presse tous les jours de matches. C'est dans ce contexte, face aux médias, qu'il a réalisé à quel point la politique de recrutement de ses Brooklyn Nets était impopulaire. Les arrivées de Blake Griffin et LaMarcus Aldridge ont fait de "BK" l'équipe la plus critiquée de la ligue.

"Honnêtement, je n'entends pas ce qui se dit. Je vis dans un cocon et n'ai aucune idée de ce que disent les gens. Mais on a fait venir James Harden et perdu de très bons jeunes joueurs, avec un paquet de picks. Les deux gars que l'on a recrutés sur le marché du buy-out sont de grands noms, avec de grandes carrières, toujours capables de contribuer, mais ce n'est pas comme si nous avions fait quelque chose d'illégal (rires).

Je ne sais pas ce que l'on est censés faire. Ne pas essayer d'améliorer notre roster et rester inactifs ? L'idée dans cette ligue c'est quand même de monter la meilleure équipe possible, mais ça ne garantit rien".

Rien n'est figé dans une équipe et tant que tu peux essayer de monter la meilleure équipe possible, tu dois le faire. Puis cette équipe doit réussir à se connaître, à développer une cohésion, une compréhension et une alchimie. On espère avoir toutes ces pièces et que tout se jouera sur la rigueur de notre travail".

Les gens trouvent les Nets cheatés, ça fait marrer Blake Griffin

Nash sait ce que c'est de jouer dans une équipe constellée de stars, puisqu'il avait rejoint les Lakers en 2012 avec Kobe Bryant, Pau Gasol, Dwight Howard et Metta World Peace. Avec l'échec retentissant que l'on connait...

"Quand j'ai rejoint les Lakers, j'avais été All-Star la saison passée, mais après ma blessure mon corps n'a plus jamais été le même. Tu ne peux jamais savoir ce qui va se passer. Dans cette équipe des Lakers, on était plusieurs dans l'équipe à être sur la mauvaise pente. De l'extérieur, ça avait sans doute l'air magique, mais ça ne s'est jamais matérialisé".

Les Nets et les Lakers agacent la NBA

LaMarcus Aldridge à Brooklyn, les Nets continuent leur collection de stars

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest