Le Thunder, l’équipe la plus rentable de la NBA

Le Thunder d'Oklahoma City est la franchise NBA qui gagne le plus de matches tout en dépensant le moins d'argent.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le Thunder, l’équipe la plus rentable de la NBA
La NBA est un business. Et comme dans tout business, certains milliardaires ont pour ambition d’accroître encore un peu plus leur fortune personnelle. Si posséder une franchise n’a pas toujours été un gage de bénéfices (comparé à une entreprise privée), les équipes NBA dégagent de plus en plus de revenus et le montant du nouveau contrat TV s’annonce colossal. Les Los Angeles Clippers ont été revendus pour 2 milliards de dollars à Steve Ballmer et même une franchise située dans un petit marché peu attractif comme les Milwaukee Bucks ont été rachetés pour plus de 550 millions de dollars. Posséder une équipe serait donc une nouvelle façon de s’enrichir pour les hommes d’affaires. Certains demandent donc à leurs dirigeants de ne pas faire de folie sur le marché des transferts afin de dégager un maximum de bénéfice. A l’inverse, d’autres sont prêts à tout pour gagner, quitte à dépenser des fortunes. Mais quelle sont les franchises qui parviennent le mieux à concilier bénéfice – et donc économie – et succès ? USA Today a mené sa propre étude et, selon le média US, le Thunder d’Oklahoma City serait la franchise la plus rentable de la ligue. Ou plutôt celle qui gagne le plus en dépensant le moins. Les dirigeants ont battu leur succès en draftant des joueurs d’exception comme Kevin Durant, Russell Westbrook ou James Harden mais aussi en réussissant des coups en fin de première tour (Serge Ibaka, Reggie Jackson). Lors des cinq dernières saisons, le Thunder a remporté 271 matches pour 123 défaites. Le tout sans jamais payer la Luxury Tax. « KD » et ses coéquipiers ont été éliminés en finale de Conférence à deux reprises et ils ont perdu une finale NBA en 2012. C’est justement dans l’optique de faire des économies et de ne pas se mettre dans le rouge financièrement qu’ils ont transféré James Harden à Houston quelques semaines après s’être inclinés en finale face à Miami. Le Thunder parvient donc à se maintenir au sommet sans se ruiner. Mais il lui manque toujours un titre… et les équipes sacrées championnes NBA ont pour habitude de payer la Luxury Tax…
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest