Victor Wembanyama préservé pendant quelques semaines

Les Spurs continueront de limiter le temps de jeu de Victor Wembanyama pendant « quelques semaines » pour préserver sa cheville.

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Victor Wembanyama préservé pendant quelques semaines

Victor Wembanyama sera encore préservé pendant quelque temps. Avant le match des Spurs à Portland, pour lequel le Français ne sera pas en tenue, Gregg Popovich a annoncé que son temps de jeu resterait limité et qu’il serait mis au repos lors des back-to-backs pendant «quelques semaines».

San Antonio prend un maximum de précautions avec le premier choix de la draft, qui a récemment manqué deux rencontres en raison d’une douleur à la cheville. Après cette période de quelques semaines, il sera réévalué par l’équipe médicale de la franchise.

Depuis qu’il a dû renoncer au match contre les Bucks le 19 décembre, puis à celui du 23 décembre contre les Mavericks suite à un accident avec un ramasseur de balles, Wembanyama n’a plus atteint la barre des 30 minutes lors d’une rencontre. Il a également été mis au repos ce vendredi, contre les Blazers, après avoir participé à la première partie du back-to-back la veille. Ce protocole deviendra provisoirement la norme.

Comment Wembanyama et les Spurs traversent le « process »

Victor Wembanyama proteste : «Si ça ne tenait qu’à moi, je jouerais tous les matches»

Auteur d’une performance mémorable avec 30 points et 7 contres à Portland jeudi, Victor Wembanyama semble en forme. Il a assuré à plusieurs reprises que sa cheville se portait bien. Cette situation le frustre et il proteste pour retrouver le terrain.

«Quand nous avons décidé qu’il ne jouerait pas à Dallas, il n’était pas content», a reconnu Gregg Popovich. «C’est un compétiteur, alors il préfèrerait jouer. Ça le frustre plus qu’autre chose.»

San Antonio doit jouer trois back-to-backs en janvier : contre les Hornets et les Bulls (12-13 janvier), les Hornets et les Wizards (19-20), puis les Blazers et les Wolves (26-27). La présence de l’intérieur de 2,24 m pour ses rencontres n’est donc pas garantie.

«C’est toujours dur de manquer un match et de voir ses coéquipiers jouer sans toi, mais on pense à long terme», a expliqué Victor Wembanyama. Avec un bilan de 5-25, San Antonio n’est de toute façon plus à un match près et se focalise sur l’avenir. «La première chose que m’a dite le coach (après sa blessure à Dallas), c’est que ma carrière était plus importante qu’un match contre les Mavericks.»

«Nous communiquons beaucoup avec le staff médical», a-t-il assuré. «Je vais lui faire confiance s’il veut que je manque un match, mais seulement si j’en ai vraiment besoin. S’ils me forcent à le faire, plus ou moins. Je respecte mon rôle : ce sont des professionnels, je suis un professionnel. Mais si cela ne tenait qu’à moi, je jouerais tous les matches.»

Podcast : Jokic, Haliburton, Wemby et Edwards illuminent la nuit

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest