Pourquoi les Warriors ne sacrifieront pas leur trésor de guerre et ce que ça signifie pour Stephen Curry

Pourquoi les Warriors ne sacrifieront pas leur trésor de guerre et ce que ça signifie pour Stephen Curry

Les Golden State Warriors ont les atouts pour aller chercher du lourd sur le marché. Mais ils ne sacrifieront leur package qu'à une seule condition.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les Golden State Warriors sont assis sur une mine d’or. Ils disposent des deux prochains picks des Minnesota Timberwolves, franchise en perdition qui semble plus près de toucher le fin fond du classement de la Conférence Ouest que des playoffs. Le prochain choix est protégé top-trois et, s’il n’est pas convoité en 2021, il reviendra aux Californiens en 2022. C’est aujourd’hui l’atout qui a le plus de valeur sur le marché en NBA.

Ajoutez-y un rookie prometteur comme James Wiseman, deuxième choix de la dernière draft, et vous obtenez un package assez incroyable qui pourrait permettre aux dirigeants de dénicher un ou plusieurs joueurs majeurs pour entourer Stephen Curry et compagnie.

Sauf que ce n’est probablement pas ça le plan. Un insider du San Francisco Chronicle assure que les Warriors ne se sépareront pas de ses deux assets… à moins qu’ils puissent mettre la main sur un talent générationnel comme Giannis Antetokounmpo ou Joel Embiid. Peut-être que ça peut sembler ridicule puisque le Grec a resigné et puisque le Camerounais sort la saison de sa vie. Mais la NBA va très vite - sauf pour les Wolves - et GS préfère rester à l'affût au cas où la situation des deux MVP potentiels évoluait dans les années à venir.

Autrement dit, alors que la deadline approche et que les rumeurs vont bon train, ne vous fiez pas du tout aux transferts hypothétiques où Golden State enverrait l’un de ces deux éléments pour récupérer, allez, disons Victor Oladipo. Si un trade se fait, c’est pour une autre contrepartie.

Victor Oladipo aux Warriors pour les aider à passer un cap ?

Les Warriors ont certainement raison de ne pas hypothéquer leur futur sans être sûrs de pouvoir obtenir une superstar en échange. Et pas n’importe quelle superstar. Un franchise player capable de mener une équipe au titre. Ce qui écarte aussi le génial Bradley Beal, pourtant meilleur marqueur du championnat.

Ça implique aussi que l’organisation ne va pas tout faire – comprendre ici faire n’importe quoi – pour garantir à Curry, Klay Thompson et consorts une chance de jouer le titre une année de plus. Cette génération dorée a porté le club vers les sommets elle sera encore compétitive pendant quelques années. Mais elle devra aussi apprendre à former les jeunes comme Wiseman et le prochain joueur drafté avec le pick des Wolves.

Peut-être que ces stars de demain progresseront suffisamment vite pour que Steph et ses amigos disposent encore d’une chance d’aller au bout. Sinon, c’est déjà le futur que sont en train de bâtir les Warriors. N’oublions jamais, leur proprio l’avait prédit : ils sont « light years ahead. »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest