Charles Barkley conseille Zion : “Bouge-toi et va chercher cet argent”

Charles Barkley ne tolère pas que Zion Williamson ne soit pas dans une forme physique acceptable alors que 200 millions sont en jeu.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Charles Barkley conseille Zion : “Bouge-toi et va chercher cet argent”

L'un des sujets de prédilection de Charles Barkley depuis un an ou deux est le poids de Zion Williamson. "Chuck" est attentif à la carrière de Zion, auquel les gens l'ont souvent comparé. Plusieurs fois scandalisé par sa forme physique et son incapacité à être à son poids optimal, Barkley a de nouveau évoqué le sujet chez Dan Patrick, alors que le retour de l'intérieur des Pelicans est en bonne voie et que la question de l'extension de son contrat pouvant aller jusqu'à 200 millions de dollars fait l'actualité.

"Je n'ai pas à me plaindre, j'ai gagné beaucoup d'argent dans ma vie. Mais si on me disait que je pouvais gagner 200 millions de dollars, je deviendrais l'ailier fort le plus maigre de l'histoire de la civilisation. Le plus effrayant dans tout ça, c'est qu'il peut très bien regagner la même chose 4 ou 5 ans plus tard. Ses parents auraient dû engager un cuisinier pour lui et donner beaucoup d'argent à des préparateurs physiques pour s'assurer que Zion bosse même quand il est fatigué.

Tout le monde aime manger. Mais quand il y a autant d'argent en jeu... S'il se met en forme, ils vont lui filer 200 millions à 22 ans ! Et 200 autres quelques années plus tard ! Mec, bouge toi, remets toi en forme et va chercher ce chèque".

Les Pelicans ne sont toujours pas sûrs de vouloir proposer une prolongation d'une telle ampleur à Zion Williamson. Lorsqu'il était apte à jouer, l'ancien Dukie a réussi une formidable saison 2020-2021, au point d'être All-Star et défier l'entendement statistiquement. Sa propension à se blesser et à ne pas réussir à maintenir une condition physique digne du plus haut niveau inquiète forcément.

David Griffin, le boss de NOLA, va devoir peser le pour et le contre, alors que la dynamique de son équipe est intéressante depuis la deadline de février et l'arrivée de CJ McCollum. Avec un noyau dur autour de McCollum, Brandin Ingram et Herb Jones, les Pelicans ont déjà des atouts intéressants. Si un Zion Williamson à 100% vient se greffer à ça, les ambitions changeront du tout au tout.

L'extension de Zion Williamson s'annonce difficile pour les Pelicans

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest