Ces joueurs étonnants dont Zion Williamson s’est inspiré et nourri

Zion Williamson a été biberonné au basket des années 80 et 90 par ses parents. Ses références sont aussi surprenantes que plaisantes.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ces joueurs étonnants dont Zion Williamson s’est inspiré et nourri

Zion Williamson a été bien éduqué, dans tous les sens du terme. Outre sa politesse et l'humilité que lui ont enseigné sa mère et son beau-père, le joueur des New Orleans Pelicans a eu droit à une éducation basket très ciblée de leur part, pour l'aider à mieux comprendre le jeu et à développer le style qui est le sien aujourd'hui. On pourrait croire que les références de Zion concernent des joueurs assez proches de lui sur le plan physique et stylistique, comme Charles Barkley, mais il n'en est rien.

"Ma mère m'a exposé à Magic Johnson et Larry Bird en raison de leur qualités de playmaker. Michael Jordan, même si c'était un scoreur phénoménal, tournait en triple-double quand il devait jouer meneur. Mon beau-père, c'était plus old-school.

Il me montrait des joueurs avec une certaine classe dans leur style. Kenny Anderson, bien sûr, Earl "The Pearl" Monroe, un joueur qui s'appelait Skip Wise que peu de gens connaissent... Fly Williams aussi. Il m'a montré ces joueurs-là parce qu'ils étaient phénoménaux, mais avait en même temps de la classe dans leur jeu", a expliqué Zion en réponse à une question sur ses inspirations lors de son dernier passage devant la presse avec les Pelicans.

Le beau-père de Zion Williamson l'a clairement biberonné au basket new-yorkais, notamment celui joué sur les playgrounds les plus célèbres de la ville. On ne peut que valider tant on a nous aussi aimé ces hommes dont vous pouvez aussi lire l'histoire, pour certains en tout cas, dans le Mook New York.

Après avoir manqué quelques matches, Zion Williamson enchaine les bonnes prestations avec les Pelicans, actuellement deuxièmes ex-aequo à l'Ouest, avec le 6e meilleur bilan de toute la NBA. L'ancien Dukie tourne lui à 23.5 points, 7.1 rebonds et 4.3 passes de moyenne à 59.5%.

CQFR : Simons en état de grâce, Wiggins est un Splash Brother

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest