Zion Williamson, déjà des menaces de quitter les Pelicans ?

Zion Williamson, déjà des menaces de quitter les Pelicans ?

L'entourage de Zion Williamson aimerait que la jeune star montante évolue dans une autre franchise que les New Orleans Pelicans.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Zion Williamson fêtera ses 21 ans le 6 juillet prochain. Il n’est même pas encore en âge de commander un verre d’alcool dans un bar aux Etats-Unis. Mais il est déjà une superstar NBA. Un talent précoce flashé à 27 points et 7 rebonds par match pour sa première « vraie » saison chez les pros. Probablement l’un des futurs visages de la ligue.

Mais le jeune joueur vient à peine de faire ses débuts aux New Orleans Pelicans que sa famille cherche déjà à faire pression sur le front office de la franchise. Selon The Athletic, l’entourage du basketteur aimerait le voir évoluer pour une autre équipe. Pour eux, il n’est pas mis dans les meilleures conditions pour gagner en Louisiane.

Pourquoi autant d’impatience ? Zion Williamson n’a joué que 85 matches en deux ans ! Les Pelicans ont le temps. Ou du moins, ils devraient avoir le temps. Mais de nos jours, avec les demandes de trade constantes des stars, les organisations sont soudainement mises sous pression dès l’arrivée de leurs talents de demain. Une équipe qui gagne, ça se construit dans le temps.

Aussi talentueux soit-il, personne ne s’attend à ce que Williamson mène NO au titre dans les cinq ans à venir. Alors pourquoi demander aux dirigeants de construire une formation très compétitive de suite ? Le risque, avec ce coup de pression, c’est de forcer la main du management et de le pousser à agir dans la précipitation. En surpayant des vétérans, en sacrifiant des picks, etc.

C’est exactement l’erreur que les Pelicans avaient fait avec Anthony Davis. Pour finalement ne jamais passer ce cap d’équipe moyennasse. Après, il est vrai que le front office a intérêt à maintenir Zion Williamson heureux. Ses proches étaient frustrés du choix de Stan Van Gundy – finalement licencié après une saison. Le joueur regrettait lui le transfert de JJ Redick. Il ne sera probablement pas satisfait si Lonzo Ball venait à ne pas être conservé.

C’est le moment de rappeler qu’il avait aussi envoyé une belle déclaration d’amour à New York et au Madison Square Garden cette saison…

Zion Williamson et les Pelicans changent de coach, bye bye Stan Van Gundy

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest